temporary-20201123112350
temporary-20201123112350 - © Tous droits réservés

Mais qui est Rekkles, la star européenne de League of Legends ?

Si tu as déjà regardé des games de League of Legends lors de compétitions régionales ou mondiales, alors tu as sûrement déjà entendu parler de Rekkles. Il y a quelques jours celui qu’on appelle parfois " le meilleur AD Carry d’Europe " a annoncé son transfert vers G2, un vrai tremblement de terre pour la scène LoL européenne, et l’occasion de faire le point sur la carrière du jeune Martin.

 

Martin Larsson est né en Suède en 1996 et se passionne en tout premier pour le Football. Après une grosse blessure (ahlala les croisés…) qui met fin à ses jeunes espoirs de carrière il découvre League of Legends et se rend vite compte de son talent sur le jeu. Il décide alors de tenter sa chance et commence à s’entraîner en vue de rejoindre une équipe professionnelle. Le jeu, de son côté, tient son premier championnat du monde en 2011 (en se greffant à la DreamHack de juin, une des plus grandes LAN-party au monde) devant un peu plus de 100.000 personnes à la suite duquel FNATIC voit son nom gravé comme premiers champions du monde de League of Legends.

 

Débuts chez FNATIC

 

Martin commencera à jouer professionnellement à LoL en 2012, soit à l’âge de 15 ans et intégrera FNATIC la même année. Son jeune âge l’empêchera même de participer à certains tournois mais une équipe de jeunes " Fnatic. Beta " sera vite montée pour lui permettre de continuer à jouer.

Rekkles évolue au poste d’AD Carry, un rôle clef dans une équipe puisqu’il est responsable de la majorité des dégâts en fin de partie. Il attrape vite un rôle central dans l’équipe et joue très tôt contre des joueurs bien plus âgés et expérimentés que lui, ce qui l’aidera à forger sa détermination selon lui. Beaucoup de talents viendront lui prêter main-forte au long des années, on se souviendra notamment du duo magistral formé par YellOwStaR et Rekkles sur la botlane (voie du bas).

 

Son pseudo " Rekkles " est un homonyme de Reckless (téméraire, impétueux) car il cherchait un synonyme de cold-blooded

 

Il a déjà remporté les LEC (anciennement appelés LCS EU) 5 fois avec FNATIC et a grandement participé à la réussite de son équipe dans cette compétition au fil des années (7 titres au total pour l’équipe). Il recevra d’ailleurs le titre de MVP des LEC  trois fois. Seuls les G2 Esports ont un meilleur bilan avec une victoire de plus décrochée cette année et autant de titres MVP pour leur midlaner actuel Caps. Sans oublier la douzaine d’autres tournois remportés par FNATIC avec Rekkles à son bord : ESL, Dreamhack, Challenger Series, etc., …

La LEC est la compétition officielle européenne de League of Legends, il y en a deux par an et l’une d’entre elles ouvre la voie vers les play-off puis vers une place pour les Worlds.

 

Un nouveau chapitre

 

Aujourd’hui âgé de 25 ans et après avoir presque exclusivement joué pour FNATIC, Rekkles a décidé de quitter son équipe pour rejoindre la structure rivale : G2 Esport. Il y rejoindra l’autre gros monstre du championnat européen : le midlaner Caps. Sur le papier peu d’équipes arriveront à stopper la machine G2 et son nouveau roster, à voir si "le petit nouveau" s’intègre bien.

Du côté FNATIC le remplaçant de Rekkles n’a toujours pas été annoncé, mais on espère voir l’équipe construire autour de Gabriël Rau " Bwipo ", son toplaner belge vainqueur du tournoi de 1VS1 All-Star 2019 et adoré par le public pour son sourire contagieux.

 

Au fait, si tu aimes League of Legends et/ou Valorant, on organise un tournoi sur ces deux jeux les 28 et 29 novembre avec cashprize pour le top 3, alors trouve vite quatre potes, un nom de team sympa et inscris-toi ici. Et si tu te sens pas au niveau, tu peux toujours suivre le tournoi casté par Adz et Lutti sur la chaîne Twitch de Tarmac.