Le 11 novembre c'est aussi la "fête des célibataires" en Chine

Le 11 novembre, journée fériée. Vous vous dites sûrement "oui on sait, c’est l’armistice". Certes, mais pas seulement. En Chine, c’est surtout la fête des célibataires. Enfin c’est aussi (et surtout) une grande messe (ou un grand craquage) pour le commerce en ligne. C’est même devenu l’un des plus gros événements du commerce en ligne au monde.

Mais d’où vient cette fameuse des "fêtes des célibataires" ?

Fier d’être célib ?

A la base, en Chine, la fête des célibataires est particulièrement célébrée chez les jeunes et se veut l’occasion de mettre en avant la fierté d’être célibataires. A priori, dans un pays où le célibat explose, c’est plutôt une bonne nouvelle. D’autant que, traditionnellement le célibat au-delà de 30 ans est mal perçu par les anciennes générations. Il faut dire que les Chinois restent célibataires de plus en plus longtemps. Comme l’écrit le Figaro, "le célibat est devenu un choix assumé" pour la nouvelle génération face aux pressions de la tradition confucianiste pour laquelle le mariage est une valeur centrale.

Alors aujourd’hui place à la fierté. D’ailleurs la date du 11 novembre (11.11) aurait été choisie car le chiffre 1 représenterait l’individualité.

Selon le média Slate, il existe plusieurs histoires possibles sur l’origine de cette fête des célibataires. Mais, dit Slate, l’histoire la plus probable remonterait aux années 1990 où quelques étudiants ont décidé de lancer le single day.

Depuis, la traition a quand même bien évolué. Cette fête est surtout devenue un grand rendez-vous commercial. Un succès qui tend à dépasser les frontières chinoises.

En 2020, cette journée a explosé plusieurs plafonds. Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba avait vendu pour 63,8 milliards d’euros lors de cette journée. La poste du pays avait eu à traiter 675 millions de colis soit l'équivalant de plus de 61 colis par Belges.

Alors certes, l’année passée à la même période une grosse partie de la planète était en confinement et à cette période c’est l’ensemble du commerce en ligne qui a explosé. Mais les chiffres de 2019 donnent aussi le vertige : Alibaba annonçait alors 34,74 milliards d’euros en 24 heures de chiffres d’affaires. Un événement commercial qui devancerait même le Black Friday dans le monde.