Kanye West / Enlevez lui Twitter !
Kanye West / Enlevez lui Twitter ! - © TIMOTHY A. CLARY - AFP

Kanye West

Enlevez lui Twitter !

Depuis le 15 avril le célèbre rappeur Kanye West est de retour sur Twitter et le moins qu’on puisse dire c’est que ce retour a fait pas mal de bruit. Quand on voit le nombre de followers perdus ces derniers jours on se dit qu’il aurait peut-être mieux fait de rester inactif…
 

Le plus gros scandale qu’on a relevé c’est sa déclaration d’amour fraternelle envers Donald Trump, une 'bromance' étonnante vu le mépris que l’actuel président des États-Unis entretient envers les citoyens afro-américains.
Le rappeur a twitté "Vous n’avez pas à être d’accord avec Trump mais la foule ne peut pas m’empêcher de l’aimer. Nous sommes deux dragons d’énergie. Il est mon frère. J’aime tout le monde. Je ne suis pas d’accord avec tout ce que les gens font. C’est ce qui nous rend individuel. Et nous avons le droit à la liberté de penser. "

Bon c’est beau tout cet amour de l’être humain mais on dirait que Kanye n’a pas compris grand chose à la politique de Trump.
Il n’y a pas que les fans qui sont déçus, on note par exemple la réaction de son pote John Legend qui lui dit qu’il espère qu’il va changer d’avis.

Dans la catégorie pétage de plomb on voudrait Kanye West partie 2… Le rappeur aurait publié une photo du chirurgien qui a pratiqué l’ultime chirurgie sur la mère de Kanye avant sa mort. Il voudrait que la photo du chirurgien soit… la cover de son nouvel album. Wtf?
Il n’y a pas que les tweets de Kanye qui font scandale, le rappeur vient de lancer deux nouveaux morceaux. Le premier soutient Trump et le deuxième est dans une langue assez incompréhensible du style " whoopy doop loopy whoop doop " on reste un peu perplexe devant ce choix artistique.

Un autre scandale éclate le 1er mai lors d’une interview pour le site TMZ. La twittosphère reproche au rappeur d’avoir déclaré que " l’esclavage est un choix ". Or, si on regarde la fameuse vidéo de TMZ,Kanye n’a jamais déclaré une telle chose. 

Les propos du rappeur était en réalité : 

Quand vous entendez que l’esclavage a duré 400 ans… Pendant 400 ans ?! Ca sonne comme un choix. Je veux dire : ça a duré pendant 400 ans, et vous étiez tous là ? C’est comme si nous étions mentalement emprisonnés. 

On ne retrouve donc pas le fameux " Slavery is a choice " dans ses paroles, mais on comprend vite que Kanye n’est pas très doué pour s’exprimer. Quand on lit entre les lignes on a l’impression que le rappeur a voulu parler du conditionnement des esclaves afro-américains qui les poussaient à tolérer d’être soumis à des hommes qui sont pourtant leurs égaux. On peut comprendre toutefois que la majorité ne l’ait pas compris comme ça. Il est difficile de juger si le personnage controversé a vraiment voulu dire que l’esclavage était un choix. Ici on pense plutôt qu’il a un sérieux manque de connaissances historiques et un gros problème pour s’exprimer clairement. 
Encore quelque chose qui nous fait dire que Kanye devrait engager quelqu’un pour modérer ses propos et empêcher les confusions à l’avenir…

La semaine n’a pas été très bonne pour sa Kim non plus qui essuie un scandale avec le design de sa nouvelle bouteille de parfum. En plus de s’afficher totalement nue sur son Instagram (bon, ça, on a l’habitude), Jean Paul Gauthier la tacle en rappelant qu’un moule de corps humain pour le design d’un parfum il l’a déjà fait… en 1993.

En bref on a qu’une seule chose à dire face au grand retour de l’artiste " Make Kanye West great again "