Italie / Acquittés de viol car "la victime est trop masculine"
Italie / Acquittés de viol car "la victime est trop masculine" - © Tous droits réservés

Italie

Acquittés de viol car "la victime est trop masculine"

Deux hommes accusés de viol relaxés car leur victime est trop laide et masculine pour qu’ils puissent avoir été attirés par elle. Non, ce n’est pas une mauvaise blague. C’est le jugement rendu par la cour d’Ancône, en Italie en 2017. Heureusement, la Cour de Cassation a cassé ce jugement et un nouveau procès aura lieu.

Des médecins spécialisés ont pourtant reconnu que les blessures de la victime étaient bien le résultat d’un viol. La prise de sang met également en avant la présence de drogue dans son sang. Pourtant, les magistrats ont douté car les accusés "n’appréciaient pas la victime, qu’ils avaient surnommée Viking, en allusion à une figure masculine". Ils ont fini par conclure que les deux hommes ne pouvaient pas être attirés par elle. Ces derniers n’ont donc pas été poursuivis.

L’affaire datant de 2017 a fait grand bruit ces derniers jours suite à la décision de la Cour de Cassation. Grâce à celle-ci, les motivations des magistrats ont été révélées au grand jour et le scandale a éclaté. Quelques jours plus tard, plus de cent manifestants ont montré leur mécontentement face au système judiciaire et sa misogynie devant le tribunal d’Ancône. La nouvelle date de procès n’est pas encore connue.