GAMING

OPENSTREAM : les dés sont jetés avec Chrys Corders sur Twitch

Mercredi passé nous recevions Chrys Corders dans l’OpenStream, l’émission qui te permet de streamer sur la chaîne d’iXPé, guidé par une équipe de professionnels. Toutes les semaines un streamer différent sur des jeux différents, et cette fois-ci le live est passé du côté des roguelike via Dicey Dungeons avant de se terminer par Frostpunk.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Christoper ou Chrys Corders sur internet, j’ai 28 ans et je viens de Liège. De base je travaille à mi-temps dans le domaine du cinéma, je dépanne sur des plateaux en tant que régisseur ou je fais de petits boulots. Et dans le domaine du streaming que je reprends actuellement, je propose du contenu " découverte et divertissement ", donc sur des jeux indés ou autre, voire du LoL qui est mon jeu de prédilection depuis quelques années…

Pourquoi t’être inscrit à l’OpenStream ?

L’idée d’être accompagné par des professionnels, des gens qui épaulent des personnes confirmées dans le streaming, ça m’intéressait d’avoir leur vision et leur retour sur ce que moi je peux proposer. Chez moi je suis dans ma chambre et je suis " seul " devant mon écran (et le public qui en découle) et avec ce public c’est généralement tout blanc ou tout noir : soit ils ne vont pas aimer soit ils vont adorer. Et quand tu veux te perfectionner tu ne peux pas te contenter de ça, il faut comprendre ce qui va et pourquoi ça va, ce qui ne va pas et pourquoi ça ne va pas. C’est comme ça qu’on s’améliore.

Et je pense qu’à l’OpenStream on est encadré par des personnes qui savent coacher un streamer pour l’aider à se développer, le conseil ou l’épauler s’il a des questions. Je trouvais intéressant de découvrir cette sphère qu’on connaît uniquement quand on met le pied dedans.

Tu voudrais vivre du streaming ou c’est juste un hobby ?

Dans un monde idéal je pense que, comme tout le monde, je voudrais vivre de mes passions. Mais dans mon cas ce ne serait pas uniquement Twitch, je vois le streaming comme un complément en fait. A l’heure actuelle les streamers ne sont pas que streamers, ils sont actifs sur Insta, ils sont actifs sur Twitter, c’est devenu des influenceurs. Il faut accepter ce rôle. Si on ne l’accepte pas on ne peut pas évoluer dedans et si on veut vivre de notre passion on est obligé de la monétiser d’une certaine façon… Il faut aussi remplir le frigo et payer les factures !
C’est un peu spécial à dire mais quelqu’un d’heureux et pauvre ne restera peut-être pas heureux toute sa vie, tandis que quelqu’un de malheureux et riche peut rester riche…

Moi j’ai plutôt une vue " segmentaire ". J’ai envie d’évoluer sur plusieurs choses : j’ai envie d’évoluer sur Instagram, j’ai envie d’évoluer sur Twitch, j’ai envie d’évoluer sur YouTube et j’ai envie que chaque composant soit un complément de l’autre. Du coup ça me permet de vivre beaucoup plus de choses, j’ai mes moments seul devant mon écran avec Twitch, j’ai mes moments avec YouTube dans des événements qui me sortent de chez moi, avec Instagram j’ai une autre façon de transmettre mon histoire. Je pense que si on combine tout ça on peut faire découvrir de belles choses aux gens.

Et du coup, comment c’était cet OpenStream ?

Ça s’est très bien passé ! Mon plus gros défi aujourd’hui c’était de me rendre à la RTBF parce que bon Bruxelles… Voilà quoi. Mais sinon l’accueil était très chaleureux et tout était clair, je savais pourquoi je venais, on m’a bien expliqué qui s’occupait de quoi et sur quoi j’allais être " drillé " aujourd’hui. Du coup je suis venu vraiment sans aucun stress juste le plaisir de la découverte, et pour moi c’est un très gros point positif. L’équipe met tellement à l’aise que je me suis juste cru chez moi en fait !

Quelque chose t’a particulièrement marqué ?

C’est quelque chose qui ne va peut-être pas parler à beaucoup de personnes, mais je voudrais souligner le potentiel de la régie, de Max. Les gens ne se rendent pas compte, mais quand on est chez nous on est tout seul à tout gérer en fait. On a notre PC, notre petite table sur le côté et si on a un problème on doit réagir vite tout en captivant les viewers et on doit gérer la tech qui se passe sur le côté. Et là avoir quelqu’un à la régie, qui non seulement est multifonction parce qu’il se débrouille dans tout, mais en plus il a un peps comme ça naturel, c’est une énorme mise en confiance pour le streamer.
Je pense que si je dois choisir un point positif qui sort du lot, c’est ça. Pouvoir profiter d’une personne qui permet de ne pas se sentir seul face à la caméra et au public.

Tout le monde peut s’inscrire !

Si toi aussi tu veux essayer de streamer sur un setup de dingue et accompagné par une équipe de professionnels, alors inscris-toi vite en suivant ce lien ! Que tu rêves d’en faire ton métier, d’essayer le streaming ou encore d’essayer un nouveau projet, présente-nous ton projet dans le questionnaire et qui sait… Tu seras peut-être le prochain à passer dans l’OpenStream !

Et si tu aimes le gaming ainsi que l’eSport, sache que Tarmac Gaming est présent sur Twitch, Twitter & YouTube ! Et tu peux rejoindre notre serveur Discord pour y rechercher des mates !