GAMING

Le Crew : Portrait de Bazy, joueur et streamer Valorant

Bazy, streamer Valorant, rejoint le Crew de Tarmac Gaming ce vendredi 18 mai ! L’occasion de te présenter un peu mieux le joueur et de revenir sur ce jeu tout jeune qu’est Valorant. C’est dans le studio flambant neuf de Tarmac Gaming que Bazy prépare tout son setup : Sensibilité, FPS et autres binds doivent être parfaits s’il veut se sentir "comme à la maison", et surtout jouer à son meilleur niveau…

Comment as-tu commencé les jeux vidéo ?

Bazy : "J’ai commencé sur Counter-Strike 1.6, sur le PC de mon cousin. Quand mes parents n’étaient pas là j’allais souvent chez ma tante, mon cousin avait un ordinateur eeet bah c’était parti quoi…"

Et dès le début tu as voulu devenir joueur pro ?

"Mes études étaient clairement ma priorité (et surtout celle de mes parents) à l’époque. J’ai fait des LAN, rejoins des équipes par-ci, par-là mais rien de très très sérieux. Après l’Esport comme on le connaît aujourd’hui n’existait pas encore !"

Et quand a eu lieu le déclic alors ?

"Ça fait presque un an jour pour jour que j’ai commencé Valorant à fond. En fait j’ai perdu mon emploi à cause du Covid, juste après ça j’ai fait un tournoi avec l’équipe du Benelux, avec ScreaM, iDex, existenz et Davidp. Après une discussion avec ScreaM, que je connaissais très bien avant, et il a fini par me motiver à streamer. J’ai commencé en juin avec 15-20 viewers à tout casser et maintenant je suis à 300-400, parfois 500. Après je streamais 8 à 10 heures par jour… Tout le monde ne peut pas se le permettre."

Mais du coup tu es plutôt streamer ou joueur pro ?

"Au début de Valorant, j’ai décidé d’être créateur de contenu mais après un moment j’ai quand même ressenti le manque de compétition. Du coup j’ai aussi commencé à tryhard de ce côté-là parce que je pense avoir le niveau pour le faire."

C’est une bonne situation ça, gamer ?

"Il y a des hauts et des bas, comme partout. Il faut pousser le contenu, il faut diversifier le contenu, etc., … C’est parfois compliqué mais voilà c’est du travail aussi les jeux vidéo ! Il faut être irréprochable en tant que joueur pro, et puis si tu veux streamer à côté il faut être actif avec le chat, diversifier le contenu. Leur donner envie de te suivre !"

Le jeu vidéo en Belgique, et notamment Twitch, est un peu à la traîne quand on compare avec la France. Est-ce que toi aussi tu ressens cette différence ?

"Que ce soit en France ou en Belgique, Valorant c’est parfois compliqué en termes de viewership, mais c’est clair qu’on est un peu derrière. Je pense qu’il y a un peu moins de moyens en Belgique qu’en France mais c’est la seule vraie différence que je ressens. Il y a beaucoup de potentiel en Belgique quand on voit des joueurs comme ScreaM, Aztral ou Nisqy. Après je ne sais pas si les Belges se disent que le jeu vidéo c’est un truc de geek, que c’est tabou, je ne sais pas trop. Mais je pense qu’en France c’est plus développé : les joueurs pros ont même un statut, ce qu’on n’a pas ici."

Valorant a tout juste fêté sa première année le 2 juin, que penses-tu de cette première année sur le jeu ?

"Il y a beaucoup de compétitions à gauche à droite, d’autres qui vont encore arriver… Je suis vraiment content parce que Riot fait vraiment tout pour faire vivre leur jeu, et donc leurs influenceurs et leur communauté. Là où Valve n’était pas vraiment à l’écoute de leur communauté je pense. Je suis sûr que sur le long terme Valorant va continuer à monter, les Valorant Masters ont eu un viewership très encourageant, malgré un format un peu compliqué. Riot a beaucoup d’expérience là-dedans."

Et de ton côté, quels sont les projets à venir ?

"Je ne sais pas, peut-être évoluer dans le casting, faire des interviews, faire d’autres choses que de la ranked h24 parce que c’est tiltant. J’ai des projets mais j’attends de les concrétiser pour mieux en parler."

Déterminé à percer sur le jeu, Bazy s’en donne tous les moyens en streamant parfois 10 heures par jour ! Il a le tryhard dans le sang et aime créer du contenu pour sa communauté, qui grandit de jour en jour. Conseils et coaching, training, solo Q et compétitions sont le quotidien du streamer belge qui espère se faire repérer par une équipe pour passer à la vitesse supérieure…

Et le Crew, qu’est-ce que c’est ?

Le Crew c’est Tarmac Gaming qui donne les clés de son studio à une team de streamer belges motivés pour qu’ils puissent mener des projets ambitieux, encadrés par des pros. En plus de Packam sur Rust le jeudi, retrouve désormais Bazy le vendredi sur la chaîne Twitch de Tarmac pour du Valorant de haut niveau !