GAMING / Le Crew : Mais qui est donc Packam ?
GAMING / Le Crew : Mais qui est donc Packam ? - © Tous droits réservés

GAMING

Le Crew : Mais qui est donc Packam ?

Ce jeudi c’était le lancement du Crew de Tarmac Gaming. C’est Packam qui a inauguré le stream en commençant la construction de son Fort Packam (appellation non-contractuelle) sur Rust. C’est l’occasion de revenir sur les débuts du streamer et sur ce jeu peu connu du grand public.

Ses débuts sur Twitch

Il est difficile aujourd’hui de commencer à streamer sans penser à l’audience que l’on attirera. Seront-ils nombreux, bienveillants ? Y aura-t-il beaucoup de messages dans le chat ou de trolls ? Packam ne s’est pas posé cette question puisqu’au début il souhaitait simplement partager sa POV avec un ami pour lui montrer son nouveau jeu du moment : Rust.

J’ai commencé à streamer pour pouvoir montrer Rust à un ami. Au début je ne savais même pas que tout le monde pouvait me regarder…

Depuis, les choses ont bien changé puisqu’il tourne aujourd’hui autour des 300 viewers en moyenne et ne fait plus exclusivement du Rust. Grâce à son ton décalé et un humour léger il a réussi à former une communauté qui manque rarement un de ses lives.

Rust : survival sandbox multijoueur

Rust est un jeu " sandbox " où le joueur est abandonné sur une île et doit survivre face à l’environnement, les autres joueurs ou des NPC. Il est possible de jouer à Rust de plusieurs façons : attaquer tout ce qui ressemble à un joueur pour looter, faire des alliances avec d’autres joueurs pour se renforcer, se la jouer Splinter Cell en toute discrétion ou encore mettre l’accent sur la construction.

Par exemple un joueur qui a l’habitude des serveurs pacifiques risque de ne pas faire long feu sur un serveur PVP où tout le monde agresse tout ce qui bouge.

Sur quel jeu peut-on le croiser ?

Si on peut facilement qualifier Packam de " streamer Rust ", en réalité il s’approche plus du joueur multigaming que du full OTP Rust. C’est d’ailleurs sur d’autres jeux qu’il a commencé à se faire connaître comme Subnautica, Walking Dead ou plus récemment Resident Evil Village.

Ce qu’il préfère c’est pouvoir interagir avec son chat, après tout c’est la spécificité de Twitch alors autant en profiter ! Pas de promesse de haut niveau ou de tryhard jusqu’au bout de la nuit mais du fun, de la discussion et parfois quelques cris (surtout sur Resident Evil…). Peu de chances donc de le croiser occupé à rager sur League of Legends ou en plein raid sur World of Warcraft puisque son stream est avant tout un dialogue avec le chat. Il vous accueillera bras ouverts sur sa chaise de gaming rose pastel et aux côtés de sa banane gonflable qui n’attend que le stream piscine…

Et le Crew alors ?

Comme annoncé plus tôt, Packam est le premier streamer à rejoindre le Crew de Tarmac Gaming. Le but de ce projet est d’offrir les moyens et la visibilité de Tarmac à des streamers établis en Belgique et de leur permettre de mener des projets plus ambitieux qu’à la maison. Fort Packam est la première pierre de l’édifice et ne demande qu’à être rejoint par d’autres, alors reste attentif au Twitter de Tarmac Gaming.

De toute façon on t’attend de pied ferme jeudi dès 11 heures pour suivre Packam et la construction de son fort sur la chaîne Twitch de Tarmac Gaming !