GAMING

Fortnite : Un imposteur chez Epic Games ?

On parle beaucoup de Fortnite pour le moment : le jeu cherche à se réinventer pour attirer de nouveaux joueurs. Si le Rift Tour d’Ariana Grande est le dernier gros événement en date, c’est pour une tout autre raison que Fortnite fait parler de lui depuis quelques jours…

Fortnite et Among Us, le crossover de la décennie ?

Among Us ça te dit quelque chose ? Ce jeu qui a explosé en popularité durant le confinement où membres d’équipage et imposteurs doivent s’éliminer mutuellement. Reprenant des idées du jeu de société " Les Loups-Garous de Thiercelieux " et des mécaniques de party-games, Among Us s’est vite imposé comme le jeu du confinement par sa simplicité et son petit prix.

Sur Fortnite, depuis mardi il est possible de jouer au mode " Fortnite Imposteurs ", un mode où agents et imposteurs s’affrontent comme dans Among Us… La ressemblance est frappante : imposteurs, tâches d’équipe, vote pour désigner les traîtres, fausses missions pour ceux-ci, etc., … À tel point que certains membres d’Innersloth, le studio derrière Among Us, s’en sont plaints sur Twitter.

Epic Games habitués à "emprunter" des idées

Ce n’est pas la première fois que Fortnite est accusé de plagiat par d’autres éditeurs : à sa sortie le mode " Battle Royale " a déclenché une offensive du studio derrière PlayerUnknown’s Battlegrounds. Ceux-ci estimaient que les ressemblances avec leur jeu étaient trop importantes notamment concernant l’interface ou les items disponibles en jeu. Les danses ont également été ciblées par des attaques en justice mais la Cour Suprême des États-Unis a rapidement tranché en faveur d'Epic Games, même si rien n'est encore définitif.

Plus récemment, le mode " onde de choc " remplaçait les points de vie par un pourcentage de dégâts, plus celui-ci est élevé plus le joueur se fait éjecter loin lorsqu’il se fait toucher… Si ça te rappelle quelque chose c’est normal puisqu’on qu’on retrouve le même concept dans Super Smash Bros depuis 1999.

Où se trouve la limite du plagiat ?

La protection de propriété intellectuelle dans le secteur du jeu vidéo est un sujet épineux tant le média est complexe jusque dans sa création. Pour être précis, les lois sur le copyright englobent le jeu vidéo mais ne définissent pas clairement ce qui peut être protégé ou non… La musique, l’histoire, le code ou encore le moteur de jeu peuvent entrer dans le cadre d’un copyright mais pas le gameplay, trop difficile à définir légalement.

Jusqu’à présent, en fonction de la nature du jeu et des lois en vigueur dans le pays, les jeux vidéo pouvaient être protégés comme :

  • Un travail artistique
  • Un travail audiovisuel
  • Un code informatique
  • Un peu de ces trois catégories

Des lois qui doivent évoluer

Pour un secteur comme le jeu vidéo, les lois seront amenées à évoluer pour mieux coller à la réalité du terrain. Mais établir un cadre légal universel pour un média si complexe relève presque de l’impossible ! On le voit actuellement avec la bataille judiciaire entre Apple et Epic Games, le secteur du jeu vidéo regorge de non-dits qu'il faudrait purger pour une industrie plus saine.

Comment définir des éléments abstraits comme le gameplay, d’interactivité ou encore des notions de level-design pour ensuite les encadrer correctement ? Affaire à suivre…

Et si tu aimes le gaming ainsi que l’eSport, sache Tarmac Gaming est présent sur Twitch, Twitter & YouTube ! Et tu peux rejoindre notre serveur Discord pour y rechercher des mates !