Facebook veut changer son nom, pourquoi ?

La nouvelle est tombée ce mercredi, Mark Zuckerberg, le big boss du réseau social Facebook, veut changer le nom de la maison mère. Le réseau social, lui, devrait continuer à s’appeler Facebook. Pourquoi ?

C’est le média américain "The verge" qui a publié cette information.

Etre plus qu’un réseau social

Selon le média américain, l’objectif de Mark Zuckerberg est que sa société ne soit plus perçue comme plus qu’un "simple" réseau social. L’idée ? Afficher plus clairement les ambitions de la société, notamment, en termes de "metavers" (contraction de méta-univers), ce concept récent qui décrit une prochaine génération d’internet, une sorte de doublure numérique du monde physique.

Le CEO devrait dévoiler le nouveau nom de sa société la semaine prochaine, le 28 octobre prochain, lors d’une conférence annuelle de l’entreprise.

L’idée ce serait donc que Facebook- le réseau social — ne soit qu’une des multiples branches de la grande société de Mark Zuckerberg dont on ne connaît pas encore le nom.

Un "rebranding" stratégique ?

Ce "rebranding" pourrait aussi servir stratégiquement, dans la mesure où Facebook est passé au crible par les autorités politiques, notamment aux Etats-Unis, comme l’explique le média américain "The verge".

Au début du mois d’octobre, Mark Zuckerberg a dû se défendre devant le Congrès américain à la suite des accusations de la lanceuse d’alerte, Frances Haugen, selon lesquelles le géant des réseaux sociaux privilégiait ses profits au détriment de la sécurité.

La lanceuse d’alerte Frances Haugen avait livré devant une commission parlementaire un témoignage inédit sur les pratiques de Facebook pour augmenter inlassablement sa fréquentation et a appelé les élus du Congrès américain à agir pour réguler davantage le groupe aux 3,5 milliards de clients.

Mark Zuckerberg avait réfuté ces accusations.

En attendant, le nom de la future société est jalousement gardé dans les couloirs du géant du numérique.