FaceApp / Un risque pour ta vie privée
FaceApp / Un risque pour ta vie privée - © Tous droits réservés

FaceApp

Un risque pour ta vie privée

Depuis quelques jours, on voit apparaître les visages de nos proches vieillis de quelques bonnes années. Toi-même tu as sans doute succombé à la tentation de te voir avec une face cernée histoire de voir à quoi tu ressembleras (ou pas) quand tu seras sexagénaire. Et si l’application FaceApp rencontre un succès de fou sur les réseaux sociaux, elle suscite malgré tout des inquiétudes en ce qui concerne sa politique de protection des données privées.

En effet, toutes les photos utilisées ou modifiées via FaceApp peuvent être utilisées sans ton accord à n’importe quelle fin. Et là où ça devient encore plus louche, c’est que l’application russe peut avoir accès à tes données via les réseaux sociaux pour autant que tu lui aies donné l’accès bien évidemment.

Ceci veut donc dire que ta petite bouille peut se retrouver sur une pub ou tout autre support sans ton consentement.

Ce qui est encore plus troublant et dérangeant, c’est que la politique de vie privée de FaceApp n’est pas conforme aux lois européennes. Cela veut dire que tes données peuvent être transférées vers un pays hors-européen et qu’elles seront soumises aux lois dudit pays. Un peu flippant non ?

D’où l’importance de toujours lire les conditions d’utilisations d’une application ou d’un réseau social avant de l’utiliser à tort et à travers. D’ailleurs, que ce soit avec Facebook, Snapchat ou encore Instagram personne n’est à l’abri. Car une fois que l’on poste ses photos ou un autre contenu, ceux-ci appartiennent au réseau social employé.