ESPORT : Finale de la Summoners Wars Cup 2020 ce week-end
ESPORT : Finale de la Summoners Wars Cup 2020 ce week-end - © Tous droits réservés

ESPORT : Finale de la Summoners War Cup 2020 ce week-end

Quelques jours à peine après la finale de League of Legends qui a vu s’imposer la Corée 3 – 1 face à la Chine, la saison régulière de LoL touche aussi à sa fin. Voici d’ailleurs les notes pour le prochain patch si tu en as besoin. Heureusement pour nous LoL est loin d’être le seul jeu vidéo compétitif qui fonctionne… Loin de là ! Ordinateur, console ou mobile : l’ESport continue à se développer à travers le monde, et il y en a pour tous les goûts.

Ce week-end c’est la finale Européenne de Summoners Wars qui débutera sur la chaîne YouTube Summoners War Esports dès 14 heures. Huit joueurs s’y affronteront afin d’obtenir l’un des deux tickets pour la finale mondiale du championnat (SWC 2020), prévue le 21 novembre.

Summoners war est un jeu stratégique de combats en tour par tour. Le but y est d’assembler la meilleure équipe possible, en jonglant entre tous les monstres disponibles dans le jeu (plus de 1000 si l’on compte toutes les variantes). Il s’agit d’un jeu mobile gratuit, disponible dans le Play Store / l’App Store et c’est donc sur des smartphones ou des tablettes que les joueurs s’affrontent.

L’année passée plus d’un million de spectateurs avaient suivi l’événement en ligne tandis que 1500 personnes étaient présentes sur place (à Paris). Afin de répondre au mieux à la crise sanitaire actuelle, le tournoi sera entièrement en ligne. On peut donc s’attendre à une production digitale de qualité pour parer l’absence de l’événement habituel.

 

Boom des jeux mobiles ?

 

S’il y a bien un secteur qui explose pour l’instant, c’est celui des jeux mobiles ! Selon une étude publiée par Newzoo en 2019, 23% du marché concerne les ordinateurs, 32% pour les consoles face à 45% pour le mobile (smartphones et tablettes). Cela semble logique : si presque tout le monde possède un smartphone, on ne peut pas en dire autant concernant les ordinateurs " gaming " et les consoles

Dans un autre rapport dédié à la croissance de l’ESport mobile, on apprend par exemple que LoL (1,9 milliard de dollars en 2019) rapporte moins que son homologue sur mobile Arena of Valor (2,5 milliards en 2018). Mais pas d’inquiétudes à avoir, l’argent va de toute façon au même endroit puisque les deux appartiennent majoritairement à Tencent. Toujours selon ce même rapport, une des raisons à cela serait que les jeux mobiles ont moins de barrières pouvant freiner l’installation d’un nouveau jeu en comparaison aux PC ou consoles, et seraient donc plus rentables qu’eux. Les applications mobiles sont souvent plus simples à installer, moins gourmandes et moins coûteuses que les jeux vidéo PC/console.

Mais loin d’être miraculeux, ce secteur est extrêmement compétitif puisqu’on ne considère que 0.01% des applications mobiles (jeux compris) comme des réussites (critiques, rentabilité, etc.). La concurrence est rude et les bénéfices se font souvent attendre, ce qui peut rendre la survie difficile pour de petites entreprises coincées entre des énormes noms du JV mobile (SuperCell, Tencent, EA, etc.).