Damso / Qalf Infinity, la boucle est bouclée
Damso / Qalf Infinity, la boucle est bouclée - © ©OJOZ

Damso

Avec Qalf Infinity, la boucle est bouclée

Voici enfin venu le jour où Damso nous révèle la suite de l’alphabet grec. Comme à son habitude, depuis qu’il s’est affranchi du 92i, Dems s’impose et impose sa loi. Qalf Infinity ne sortira pas un vendredi, mais dans la nuit du mercredi au jeudi.

" Ça aurait pu être un lundi ou un mardi, peu importe : ce qui compte c’est la musique, pas les chiffres " révèlera-t-il au micro de Léa Salamé sur France Inter. Certes, les chiffres ne comptent pas, mais ce 28 avril n’a pas été choisi au hasard. Quatre ans sont passés depuis que le Bruxellois a entamé son alphabet grec avec l’album " Ipséité ". Moins d’un an après la sortie de "Qalf" qui avait fait exploser les compteurs des streams sur Spotify, Damso revient en force avec la deuxième partie Qalf Infinity. Un projet ambitieux, incroyablement riche en termes de sonorités (Jazz, reggae, afro) et qui mettra sans aucun doute tout le monde d’accord. L’artiste s’y dévoile sans manquer de pudeur et fait taire les mauvaises langues qui le disaient incapable de revenir au sale. La boucle est bouclée, comme on dit !

Même s’il nous faudra plus d’une écoute pour analyser minutieusement chacun des morceaux de ce 5e opus, on ne pouvait pas ne pas s’arrêter sur quelques-uns de ses projets. Voici les cinq titres qui ne nous ont pas laissés indifférents :

Vantablack

 

" Eh, l’humanité tu l’enlèves, tu l’enc***
L’égalité entre hommes et meufs c’est l’soixante-neuf
Libre comme l’air, sortie d’une teuch'
J’b*** ta mère, j’laisse mon me-sperm sur son blush
Numéro un je l’redeviens, je n’m’arrête pas (Jamais) "

 

Damso nous l’avait promis, la "nwaarceur" n’est jamais bien loin. Ceux qui se disaient prêts à encoder le 911 pour récupérer le roi du sale seront servis. Avec Vantablack, Dems revient à ses premiers amours et nous sert ses lyrics les plus crus pour nous rappeler encore une fois que c’est lui le numéro un.

 

Morose

Single de l’album qui sera mis en avant avec le titre 2 Diamants (qui est lui aussi incroyablement addictif, imaginez un peu en concert), Morose est un vrai petit bijou instrumental que nous offre Dems avec un côté jazzy aussi surprenant que kiffant.

 

Chialer

Toutes les larmes de ton corps m’appartiennent désormais

 

Le roi du sale, qui faisait déjà référence aux rappeurs de la nouvelle génération après lui dans le premier volet de Qalf, met à l’honneur le rappeur belge YG Pablo. Un titre plus calme (que les précédents tracks) qui parle de désillusion et de déception amoureuse, entre autres. Chialer est le seul feat du projet.

 

Passion

La vie de star, c’est un milieu carcéral de luxe. Quand tu arrives au sommet, tu t’aperçois qu’en bas c’est juste un trou noir mais coloré…

C’est de loin le titre le plus touchant de l’artiste. L’artiste revient sur sa carrière, ses débuts aux côtés de B20 ainsi que leur séparation qui auront fait couler beaucoup d’encre. Il évoque aussi pour la première fois la tentative avortée de l’hymne de Diables Rouges. Mais ce que l’on retient également c’est que l’homme se sent seul malgré les succès et la moula. " La vie de star est un milieu carcéral de luxe ", " J’ai l’malheur de constater que j’me suis fait menotter ".
 

Vivre un peu

Les bons moments sont rares dans la célébrité

Encore un titre où Dems se confie. Même s’il ne se plaint pas de sa vie d’artiste, il voudrait vivre un peu et pouvoir profiter de sa famille. Comme dans "Deux Toiles de Mer" on devine un Damso qui culpabilise de rater des moments privilégiés avec ses proches notamment avec son fils, Lior.

Qalf Infinity est désormais disponible sur toutes les plateformes, et aux dernières nouvelles aucune sortie physique n’est prévue actuellement.