Humains.

51.6k Likes, 2,082 Comments - DEMS (@thedamso) on Instagram: "Humains."

Damso

la désunion belge

Histoire bien belge car surréaliste, l’hymne des diables par Damso finit par une défaite et un retour au vestiaire après un long acharnement médiatique. Mais à qui doit-on cet échec ? À l’Union Belge qui n’avait vraisemblablement pas écouté ses paroles ? À Universal qui l’a proposé à l’Union Belge ? À l’artiste lui-même ? À Dominique Leroy de Proximus ? Au conseil des femmes francophones ? Magritte en perdrait ses pommes. 

Mauvais signal : Dans son communiqué, l’Union Belge déplore la controverse sociale et c’est peu de le dire. Comment pouvons-nous représenter la jeunesse actuelle, diversifiée à l’image des diables eux-mêmes qui avaient d’ailleurs choisi le chanteur, sans la mettre à l’honneur et l’assumer pleinement dans une chanson ? 

Hymne : Si le titre "Humains" proposé par Damso sur son Tweeter aujourd’hui n’est pas des plus festifs et plutôt poétique, nous savons que le problème est ailleurs ; il s’agit avant tout d’argent et de politiquement correct, la journée internationale des droits des femmes servant d’écrin à la décision finale. 

Hypocrisie : Ce même sponsor qui communique sur son investissement aux Ardentes et la venue de Damso le flingue aujourd’hui, on est en droit de réclamer une meilleure stratégie de communication et de marketing de la part des rois du réseau ( pouloulou ). 

Conclusion : Bien que compréhensif et à l’écoute d’un public qui n’a pas toutes les clés pour décoder les textes de Damso, je déplore ce constat amer que l’argent est roi, faisant pression sur l’Art, faisant pression sur le peuple, faisant pression sur les joueurs à travers l’Union qui leur recommande de 'cleaner' tout édito sur le sujet. 

Si l’Union fait la force, la désunion est bien belge en ce jour nwaar.

Shame on us !