Couleur Café / Voici les pépites de la line-up !
Couleur Café / Voici les pépites de la line-up ! - © Tous droits réservés

Couleur Café

Voici les pépites de la line-up !

Lors de chaque festival, on est confronté au même problème: comment choisir à quel concert donner sa priorité ? Il faut faire des choix. Chez Tarmac, on va faire une liste de nos artistes favoris, évidemment. Mais c’est aussi l’occasion de découvrir des pépites qui rempliront ta bibliothèque musicale pour le restant de l’année. Et pour ça, Couleur Café est le festival idéal. Voici nos conseils. 

1. Kojaque

Jeune rappeur issu de Dublin, Kojaque représente fièrement la scène irlandaise en pleine floraison. Il est le fer-de-lance d’un rap poétique, aux notes jazzy, lyricalement travaillé. 

À 22 ans, en plus d’un EP, à son actif, il est aussi réalisateur. C’est lui qui dirige, entre autres, ses propres clips, par exemple sur "Bubby’s Cream". Il est également à la tête de son propre label, Soft Boys Records

Ce vendredi, sur la Blue Stage, vous entendrez probablement "Midnight Flower", son plus grand succès, "Bubby’s Cream" ou encore "Flu Shot", dernière sortie en date. Rendez-vous à 19 heures !

2. Martha Da’ro

Déjà présente l’an passé avec son groupe Soul’Art, c’est en solo que Martha  se présente cette année. Et si vous ne l’avez pas encore vu sur scène, peut-être la reconnaîtrez vous du film Black. Elle en était en effet l’actrice principale.  

La jeune chanteuse a un teint de voix unique, doux et puissant en même temps. Sa musique se mélange entre soul et hip-hop, parsemé d’un grain de funk et d’une influence africaine dans les instrumentaux… Le résultat est envoûtant. Voyage garanti. Elle passera dimanche à 16 heures sur la Blue Stage. Pour un avant-goût, son premier clip "Summer Blues" et le coup de cœur de la rédac, "Lov"

3.  Sampa The Great

Née en Zambie, élevée au Botswana, étudie à San Francisco et désormais installée à Melbourne, Sampa The Great a fait du chemin. Et ça se ressent dans sa musique.  La rappeuse est énergique et poétique, aborde des thèmes qui lui tiennent à cœur comme le féminisme et la place des minorités noires dans la société. Et elle le fait  sur des beats reggae, soul, funky… Son charisme et son aura ont attiré des artistes comme Joey Bada$$, Kendrick Lamar ou Lauryn Hill, qui lui ont offert des premières parties sur leurs tournées respectives. On attend toujours son premier album studio après un premier EP, "Birds And The BEE9", sorti en 2017. Pour nous faire patienter, elle a récemment sorti "Final Form", avec un excellent clip réalisé dans son pays natal. 

Elle performera sur la Blue Stage dimanche à 19:15.

4. Oshun

À la base, Oshun, ça veut dire ça: " L’orisha des eaux des rivières. Déesse de la beauté, forte liaison avec le monde spirituel. " 

Mais Oshun, c’est aussi un duo de rappeuses new-yorkaises inspirées par cet univers onirique et ancestral. Actives depuis 2015, elles sortent l’an passé "Bittersweet vol.1", acclamé par la critique. Un des titres phares est "Solar Plexus"

On aime leur façon de mélanger sonorités acoustiques et digitales, leur spiritualité et la complémentarité entre Niambi Sala et Thandiwe, les deux membres du groupe. Elles joueront sur la Blue Stage samedi à 22:30. 

5. Shayfeen & Madd

Qui veut s’ambiancer ?  Ça se passe avec Shayfeen. Composé à la base de deux membres, Shobee et Small X, ils sont aujourd’hui souvent accompagnés de Madd, petit frère de Shobee. 

Portant haut le drapeau de la trap marocaine, ils cartonnent en France depuis quelque temps et collaborent avec plusieurs artistes français comme Lacrim, Dosseh, Laylow… 

De la trap en arabe, avec des gars ultra-énergiques sur scène, c’est à 17:45 ce samedi. Petit avant-goût: "Wach Kayn Maydar"

Voilà pour la partie pépite. Si tu veux rester dans ta zone de confort, il y en a évidemment pour toi aussi: Sean Paul, Lauryn Hill, Craig David, Isha, Hamza, Wizkid, Rejjie Snow… Bref, de quoi satisfaire tout le monde.