Comics

La légende Stan Lee est décédée

L'iconique scénariste américain Stan Lee est décédé ce lundi 12 novembre. Créateur de Spider-Man, d'Iron Man, des X-Men ou encore de Hulk, ce fils d'immigrés roumains avait littéralement révolutionné le monde du comic-book dès le début des années 40 avant de faire rêver les générations suivantes. Connu pour ses petites lunettes de soleil et son sourire espiègle, il avait gagné une popularité inégalée auprès des fans de bande dessinée grâce notamment à ses apparitions durant des conférences ainsi que dans les conventions de fans. Il s'en est allé à l’âge vénérable de 95 ans.

Un univers à lui tout seul

Né en 1922, Stan Lee avait commencé à travailler à l'âge de 17 ans pour Timely Comics, l'ancêtre de Marvel. Au départ simple assistant, Stan Lee publie son premier texte en 1941 avant de prendre dans les années 60 les rennes de l'entreprise en concurrence avec DC Comics, une maison hébergeant entre autres Batman ou Superman. Stan Lee finit ensuite par cumuler plusieurs casquettes comme éditeur, scénariste ou encore directeur de la publication au sein de la maison d'édition rebaptisée "Marvel". En 1961, pour concurrencer la "Ligue des Justiciers" de DC Comics, il publie notamment "Les Quatre Fantastiques". Dans les années 70, Stan Lee  exporte l'univers Marvel sur les plateaux de tournage et commence à lui-même superviser les adaptations télévisées de ses super-héros, à l'image des séries Spider-Man ou L’Incroyable Hulk. Il interviendra également sur des projets de films ou dessins animés avant de quitter Marvel à la fin des années 90 pour créer un nouveau studio, nommé POW! en 2001. Stan Lee restera tout de même très proche de l'entreprise qui sera rachetée en 2009 par Disney pour 4 milliards de dollars.

Considéré par beaucoup comme l'un des plus grands génies créatifs de ce siècle, il avait réussi à créer une multitude de super-héros (Iron Man, Hulk, Thor, les X-Men, Daredevil, Doctor Strange,...) tout en leur donnant un aspect très humain, permettant ainsi aux lecteurs de s'identifier à leurs problèmes. Au fil du temps et comme une marque de fabrique, il continuera à donner les mêmes initiales à ses personnages (Peter Parker, Matt Murdock , Bruce Banner...).

Hommages en cascade

Aujourd'hui, nombreux de ses personnages comme Iron Man ou Black Panther sont devenus des figures emblématiques du cinéma américain. Depuis cette annonce, les hommages se multiplient envers celui qui restera considéré comme une légende de la culture populaire.

" Marvel et l’ensemble de la Walt Disney Company saluent la vie et la carrière de Stan Lee et présentent leur gratitude éternelle pour les exploits inégalables qu’il a accomplis dans leurs murs. A chaque fois que vous ouvrirez un comic book, Stan sera là ", a déclaré Marvel, entreprise dont il était encore président d’honneur. 

L'acteur Chris Evans qui incarne le personnage de Captain America dans plusieurs films de l’univers Marvel a également fait part de sa tristesse: " Il n’y aura jamais d’autres Stan Lee, Durant des décennies, il a offert aux jeunes et aux vieux de l’aventure, une échappatoire, du réconfort, de la confiance, de l’inspiration, de la force, de l’amitié et de la joie. Il dégageait énormément d’amour et de gentillesse et laissera une empreinte indélébile dans beaucoup, beaucoup, beaucoup de vies".

"Stan Lee était aussi extraordinaire que les personnages qu’il a créés. Un vrai super-héros pour les fans de Marvel à travers le monde, Stan avait le pouvoir d’inspirer, de divertir et de connecter les gens " a déclaré Bob Iger, le PDG du groupe Disney.

"Nous avons perdu un génie créatif, Stan Lee était une force pionnière dans l’univers des super-héros. Je suis fier d’avoir été une petite partie de son héritage… et d’avoir contribué à donner vie à l’un de ses personnages". Voila le message laissé par Hugh Jackman qui a incarné Wolverine au cinéma sur Twitter.

Quant à Robert Downey Jr, l'emblématique interprète d'Iron Man a posté un message touchant sur Instagram : " Je te dois tout…Repose en paix, Stan".

Les fans du monde entier ne pourront donc plus se réjouir de ses apparitions loufoques, environ un trentaine, dans chacun des films de super-héros Marvel mais nul doute qu'ils continueront à apprécier l'immense héritage laissée par cet homme. RIP "The Man".