Clash / Ce que l'on sait de la baston Booba VS Kaaris prévue en 2019
Clash / Ce que l'on sait de la baston Booba VS Kaaris prévue en 2019 - © DOMINIQUE FAGET - AFP

Clash

Ce que l'on sait de la baston Booba VS Kaaris prévue en 2019

Alors que plusieurs mois nous séparent de la désormais légendaire "Bataille d'Orly" entre les rappeurs Booba et Kaaris, revoilà les deux hommes sous le feu des projecteurs et à nouveau en guerre sur les réseaux sociaux. Et pour cause, il semblerait que la bagarre générale qui leur a chacun valu une amende de 50.000 euros, 18 mois de sursis et des dégâts matériels estimés à 67.500 euros pour Aéroports de Paris, ne soit qu'un préambule à un combat d'une plus grande envergure et auquel personne n'était vraiment préparé en cette période d'amour et de paix.

Remontons un peu dans le passé. En 2011 pour être plus précis. Booba et Kaaris entament alors les prémices d'une relation professionnelle qui ne laisse en aucun cas présager le cirque médiatique d'aujourd'hui. À l'époque, Booba est déjà l'un des rappeurs les plus lucratifs de France et Kaaris, qui rappe depuis déjà une dizaine d'années, semble bien loin d'atteindre le même niveau d'influence. Ce dernier apparaît toutefois alors sur la mixtape "Autopsie volume 4" avant de voir sa carrière vraiment décoller, notamment grâce à sa participation en 2012 au tube "Kalash".

Mais tout va vite basculer et les relations entre Elie Yaffa et Okou Gnakouri vont se déliter pour plusieurs raisons. Suite à l'absence du dernier lors des deux concerts de Booba au Zénith de Paris, en avril 2013, d'abord. Par le manque de soutien qu'affiche Kaaris vis à vis de toutes les embrouilles dans lesquelles Booba s'est fourré ensuite, La Fouine et Rohff étant deux de ses plus fervents ennemis à ce moment là. Le divorce entre les deux sera finalement consommé lorsque Kaaris insultera Booba dans un freestyle affirmant : "Je vais attendre que le soleil soit assez haut dans le ciel, que tous me voient tuer le roi". À cela, Booba réagit immédiatement en déclarant : "On me rapporte que Kaaris envoie des piques au Duc. Si c’est le cas, on le renverra très rapidement du trou d’où on l’a sorti." Bonne ambiance.

Et donc nous revoilà, quelques mois après ce fameux pugilat public entre les rappeurs et un procès suivi de près par le grand public qui semble se délecter de ces clashs à répétition. C'est en ce 25 décembre, le jour de Noël quoi de plus normal, que Booba décide sur base d'une vidéo publiée par Kaaris il y a déjà 5 ans, de proposer sur Instagram à son adversaire de régler leur contentieux sur un ring de boxe. Pour rappel, Kaaris déclarait dans cette ancienne vidéo "vouloir boire le sang de Booba" ainsi que d'autres gentillesses que nous n'énumérerons pas ici.

Je suis prêt à le prendre sur un ring en boxe thaï ou boxe anglaise en 10 rounds. Gants de boxe ou de mma au choix. Je suis sur qu’on peut remplir Bercy les doigts dans le nez! On pourrait reverser les fonds à une association (à définir). (...)Fans de Kaaris faites lui passer le message et écrivez-lui sur sa page. Il est temps d’enterrer la hache de guerre. @kaarisofficiel1 le choix est entre tes mains.

En deux jours, la sauce monte grâce à une successions de stories sur IG, de captures d'écran de discussions entre les deux lascars et de montages un peu douteux. Il ne manquait plus que l'accord de Kaaris et c'est désormais chose faite puisque le rappeur de Sevran vient d'annoncer vouloir participer à ce combat déjà annoncé comme "Le Match Du Siècle" par certains médias.

Ça va être mes règles : normalement mes règles, c'est qu'il y'en a pas. Mais on va faire MMA. Avec ou sans arbitre, je sais pas encore. Tous les coups seront permis.

Les choses semblent bien parties pour se faire si Booba et Kaaris parviennent à se mettre d'accord jusqu'au bout sur les conditions du combat. Pour le reste, un site de paris sportif a déjà publié une cote et on sait également via Twitter que Cyril Hanouna s'est proposé d'être l'organisateur du match entre les deux hommes. Le rappeur Lorenzo a quant à lui publié une vidéo délirante où il présente sa candidature pour devenir le commentateur officiel du combat. Bref, en attendant une officialisation des règles, du lieu ou de la date (on parle d'avril prochain), on n'a très certainement pas fini d'entendre parler de la rixe entre les deux en 2019. C'est peut-être bien là l'objectif premier de toute cette surenchère un peu pathétique finalement...