Booba-Damso / Une idylle qui prend fin dans l'amertume
Booba-Damso / Une idylle qui prend fin dans l'amertume - © Tous droits réservés

Booba-Damso

Une idylle qui prend fin dans l'amertume

C'était La nouvelle qui se lisait sur toutes les lèvres, hier. Damso et Booba c'est terminé. Après une collaboration plus que fructueuse, les deux compères ont décidé de faire leur chemin séparément. Mais d'après le post de Damso parut ce matin, il semblerait que cette décision soit plus celle du D.U.C que du rappeur Bruxellois:

 

Peu importe la nature de ta décision, je respecte ton choix. Merci pour la force et la visibilité que tu m'as donné durant toutes ces années depuis "Pinocchio". #Viesurtoietlestiens et que Dieu Bénisse tes projets futurs
Dems. - @
thedamso

Mais quelle mouche a bien pu piquer B20 ? Pourquoi envenimer une relation qui, jusque là, se passait très bien. En effet, depuis que Booba avait pris Damso sous son aile tout roulait comme sur des roulettes. On se souviendra du fameux feat sur "Pinocchio" qui a fait connaître Dems du grand public ou, plus récemment, du morceau "113" et de la signature de trois albums au sein du 92i: "Batterie faible" en 2016, "Ipséité" en 2017 et "Lithopédion" en 2018. La logique aurait voulu que l'on ne change pas une équipe qui gagne et que les deux hommes continuent sur leur lancée. Pourquoi mettre fin à cela ? Seul Booba le sait !

Mais plusieurs éléments pourraient faire penser que: plutôt que de se faire jeter, il a préféré rompre toutes collaborations lui-même. Depuis quelques jours déjà, ça ne sentait pas bon cette histoire. Booba a d'abord commencé par des reproches, remettant en question l'intégrité de Damso:

Bah alors on tag jamais ses producteurs? #92i Ça m’attriste. Quand je suis triste c’est jamais bon. Si c’est pas sal c’est pas bon... - @boobaofficia (source: hiphop-spirit.com)

Ensuite, il y a eu l'histoire du désabonnement mutuel sur Instagram (franchement les fans sont vifs pour remarquer ce genre de chose aussi vite). Mais les choses ont réellement pris de l'envergure lorsque le D.U.C a posté une story représentant les deux hommes avec un cœur brisé. À partir de là, on a eu une pluie de spéculations. Après trois albums, certains pensaient que Damso avait fait le choix de créer sa propre structure. Ce qui est plus que logique quand on voit la vitesse à laquelle il a atteint les sommets avec ses albums à succès. Après tout, au sein d'un même label un trône pour deux ça devient assez compliqué. Un autre élément qui est passé inaperçu et que nos collègues de Hypebeast ont révélé, c'est cette photo où l'on voit Damso et Shay assis ensemble dans un studio d'enregistrement à Bruxelles qui aurait peut-être déplu à B double 0. On connait les antécédents de Shay et du 92i, mais de là à couper les ponts parce que Dems côtoie une ancienne du crew ?  On en doute. D'autant plus que les deux Belges sont des amis de longues dates. Si c'est vraiment le nœud du conflit, c'est très petit de la part de Kopp.

Comme dirait Damso, "peu importe les raisons" de ce (non) clash, ce que l'on retiendra de cette histoire c'est la classe avec laquelle Damso a tenu à clore l'histoire. Contrairement aux autres rappeurs qui préfèrent surenchérir aux provocations du Duc de Boulogne. Ce qui on en convient le ridiculise encore un peu plus puisque encore une fois, l'élève dépasse le maître et préfère répondre par la sagesse. Une sagesse qui laisse un goût amer à l'instigateur de toute cette mascarade et qui tente tant bien que mal à justifier ses actes en expliquant que:

Les clashs il y en a au bureau, au PMU, au sénat, au sport, à l’assemblée, certains s’insultent, se battent, s’empoisonnent, se tuent... C’est la vie. N’oublions pas tous les autres aspects positifs de notre métier. Je sais bien qu’on fait que du sal mais quand même... “on n’est pas des animals” ???? Bref.. Paix sur vous

Ce qui, on l'espère, apaisera tout de même les tensions entre les deux artistes et que l'on parlera plus de leurs futurs projets respectifs que de leurs chamailleries. Au-delà des clashs, le hip-hop c'est avant tout un art, un art du vivre-ensemble qui a pour mantra: Peace, Love, Unity and Having Fun. Ne l'oublions pas !