Belgian College League : quelle sera la meilleure unif de Belgique ?
Belgian College League : quelle sera la meilleure unif de Belgique ? - © Tous droits réservés

Belgian College League : quelle sera la meilleure unif de Belgique ?

Ce 26 septembre s'est clôturé près de huit mois de compétition de ce qui était appelé autrefois les RCL, pour devenir la BCL : la Belgian College League.

Huit mois durant lesquels les meilleurs joueurs et joueuses de chaque haute école et université du pays s’affrontèrent afin de couronner la meilleure institution belge en terme d’esport.

Après plus d’une demi-année de matchs, de joie et de déception, tout se joue ce samedi 26 Septembre 2020 à partir de 13 heures, sur la chaîne Twitch de Tarmac.

Retour sur ces équipes et joueurs qui veulent cimenter la place de l’esport sur leur campus, de l’or autour du cou.

 

FIFA20

 

En début d’après-midi et pour démarrer l’intense journée de Samedi, ce seront les deux meilleurs joueurs universitaires de FIFA qui s’affronteront ;

Abdelhakim " MrDoorey " El-Kaddouri, s’était incliné en finale lors de la saison 2019 de la RIV4L COLLEGE LEAGUE. Le joueur représentant la haute école VIVES a cette année reprit ses droits, après une saison plus que convaincante, Monsieur Doorey a aplati la concurrence en playoffs, reportant ses deux matchs 2-0, ne laissant aucune chance à ses adversaires. On en attend beaucoup du coach de certains joueurs internationaux pour le best of 5 qui l’opposera à son principal concurrent au titre :

Bram " Bram_VD " Van Durme, a, quant à lui, eu plus à faire pour atteindre la finale car se dressait sur son chemin le premier joueur FIFA professionnel belge, et champion de l’édition 2019 de la RIV4L COLLEGE LEAGUE, Jason De Villers. Après une frayeur de courte durée, le joueur de l’Université de Gent a su se démarquer et inscrire le point décisif qui le qualifia pour son match historique de ce samedi.

Les deux joueurs ne sont pas des inconnus l’un pour l’autre, puisqu’en 2019 la demi-finale remportée par MrDoorey l’opposait déjà à son adversaire du jour, BRAM_VD. Si ce match s’était soldé par une victoire sans conteste de l’étudiant de chez VIVES, le représentant de l’UGENT n’est pas resté sur le banc pendant l’année écoulée. Le passif entre les deux joueurs pèsera lourd dans la balance de cette finale, d’autant que désormais Bram arrive sur le terrain après une victoire contre le champion en titre de la RIV4L COLLEGE LEAGUE.

Une rencontre au sommet pour ces deux joueurs qui devront cette fois s’affronter en BO3.

MISE A JOUR : Et la victoire a été sans équivoque ce samedi en début d’après-midi, les deux joueurs ayant sélectionné l’équipe de France, c’est entre les mains de BRAM_VD que la team de Didier Deschamps a brillé. Malheureusement pour Abdelhakim, il échoue une seconde fois aux portes de la victoire malgré un parcours exemplaire.

 

ROCKET LEAGUE

 

Pour continuer la journée en ajoutant deux joueurs par école sur la pelouse et en les installant au volant de voitures volantes, ce sera une finale en BO7 sur Rocket League qui départagera l’Université de Hasselt et la HO Gent dans la première finale sur ce jeu en RIV4L COLLEGE LEAGUE.

Chacune de ces deux équipes a compris, au long des playoffs, à quel point le niveau de compétition allait en augmentant au fur et à mesure des matchs. Remportant chacune leur quart de finale aisément 3 à 0, il leur fallut redoubler d’intensité pour se défaire de leurs co-demi-finalistes, qu’elles finirent par éliminer toutes deux sur le score de 3 à 2 dans deux rencontres au niveau mécanique digne de leur position.

Et c’est avec cette rage de vaincre que nous attendons nos deux équipes.

Robin " TycoDJ " Acke, Rigo " PotatoBender” Vanvelk et Maxim “Haum” De Cuyper seront aux manettes des bolides pour UHasselt et feront face à Brecht " BrechtVDP " VanDePutte, Jordan " YoungDaggerDick " Mertens et Bram " Bilbo " Vanoverbek qui joueront pour HO Gent. Pour ces joueurs il s’agit non seulement d’ajouter le titre de champions universitaires belges à leur ceinture, mais également de devenir les premiers à le faire sur Rocket League.

MISE A JOUR : Cette finale qui aurait dû être, sur le papier, la plus disputée de la journée, s’est très vite transformé en une autoroute à sens unique que le rouleau compresseur des HO Gent s’est empressé d’emprunter. Malgré un premier match compliqué pour la formation Gantoise, l’expérience compétitive des joueurs et de leur meneur leur permit de se reconcentrer et d’accrocher aisément les quatre suivants, clôturant la deuxième rencontre de la journée sur le score de 4 à 1.

 

LEAGUE OF LEGENDS

 

Enfin, la soirée se terminera sur une rencontre inédite entre deux équipes immaculées de toute défaite qui s’affronteront sur le MOBA le plus célèbre au monde, League of Legends.

La faille de l’invocateur a en effet vu tant d’équipes s’incliner durant cette saison de RIV4L COLLEGE LEAGUE, mais jamais les joueurs de l’EPHEC et de la haute école PXL n’ont posé le genou à terre. Il faut dire que le format de compétition fut impitoyable pour les formations les moins préparées.

Après une performance remarquable en phase de poules, les deux équipes se sont qualifiées pour les playoffs sur les scores respectifs de 9 à 0 pour l’EPHEC et de 8 à 0 pour PXL. Il était donc écrit que leur seule rencontre possible ne pouvait avoir lieu qu’en finale, si temps est que les deux formations ne se fassent surprendre par un adversaire plus coriace que prévu.

Mais il n’en fut rien, après des quarts de finale aux résultats sans conteste, les deux écoles arrivèrent en demi sans jamais avoir été challengées. Demis qui prirent rapidement la même direction et envoyèrent l’EPHEC et PXL en finale après deux 2 à 0 convaincants.

Il faut dire qu’après leur victoire (incontestée également) lors de l’édition 2019 de la RIV4L COLLEGE LEAGUE, les joueurs de l’EPHEC firent frémir l’Europe lors des University Esports Masters, compétition internationale durant laquelle ils accrochèrent la troisième place, par deux fois, en 2019 puis 2020.

Mais cette année se dressent face à eux les PXL, nouvelle équipe sur le circuit universitaire belge dont les qualités du jeu collectif et de leurs individualités ne sont plus à prouver et qui pourrait bien faire vaciller le géant qu’est devenu l’EPHEC. On retrouve dans une équipe comme dans l’autre des joueurs impliqués dans la Belgian et Dutch League, compétition officielle Riot Games synonyme d’un affrontement que nous ne sommes pas près d’oublier.

MISE A JOUR : Il est peu d’équipes au parcours similaire à celui de l’EPHEC, invaincu avant la finale, les joueurs de la haute école francophone se sont fait une belle frayeur en ouverture de match contre leurs adversaires du jour. Malgré une première vingtaine de minutes difficile, les PXL, menés par Perry leur toplaner, firent prendre conscience des risques que couraient leurs concurrents en jouant la partie tranquillement. Mais une fois encore l’expérience a parlé et les champions en titre de la ligue se sont ressaisis pour clôturer la première game en leur faveur avant d’enchaîner avec la seconde, nettement moins disputée et ainsi signer leur second titre sans avoir perdu une seule game.

 

EN CONCLUSION

Si tous ces mois de compétition ont permis jusqu’ici d’élire au moins le top 2 universitaire Belge sur ces trois jeux, l’objectif de la RIV4L COLLEGE LEAGUE est bien au-delà d’une simple victoire de sa haute école sur son titre de cœur.

Il est important de rappeler que l’institut qui, tout jeu confondu, prendra la tête du classement en termes de points à la fin de la saison, se verra doté d’une salle dédiée à l’esport entièrement fournie en PC et consoles sur son campus. Permettant ainsi aux futures générations d’étudiants avide d’aiguiser leurs performances de le faire dans les meilleures conditions.

Une magnifique journée de compétition en somme, saluant le talent et le travail de tous ces joueurs et joueuses tous plus investit les uns que les autres dans cette compétition. Merci à tous d’avoir suivit cette journée de finales sur Tarmac et à l’année prochaine !