50 ans, 30 ans de succès… 5 raisons pour lesquelles Snoop Dogg est toujours au top

Présenté au monde en 1992 par Dr Dre sur l’iconique The Chronic, Snoop Dogg fête aujourd’hui ses 50 ans dont 30 d’une carrière couronnée de succès.

Mais quels sont les secrets du roi de la West Coast pour être resté au top du Game ?

1. Le caméléon

Même si Snoop reste lié au Gangsta Rap, il a toujours su se remettre en question au fil du temps. C’est ça qui l’a amené à revoir ses approches artistiques et à s’adapter au marché. En témoigne sa rupture avec le label Death Row vers celui de No Limit Records fin des nineties, son association avec Pharrell Williams en plein boom de The Netpunes en 2003, des revers plus pop maîtrisés, tels sa présence sur Young, Wild & Free de Wiz Khalifa en 2011 ou encore son album reggae Reincarnated paru en 2013 après une révélation qui luit fit changer de nom pour Snoop Lion.

Snoop peut faire du gangsta rap, du reggae, des titres club, G-Funk, du blues, du gospel ou de la soul, il est à laise partout.

2. Le couteau Suisse

Snoop est un entrepreneur qui a vite appris à ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Si vous le voyez aujourd’hui en TV aux côtés d’une tortue, dans une Pub SodaStream, ou bien en train de préparer son apparition au SuperBowl, c’est fou mais c’est normal, le rappeur est un couteau suisse. Snoop est acteur dans Training Day, Starsky & Hutch, Turbo, Scarie Movie 5. Il est aussi juge star dans la série Netflix Rythm & Flow et il apparaît dans plusieurs documentaires de la plateforme dont Coach Snoop qui met en avant son équipe de Foot US. Snoop a son propre programme de divertissement GGN sur sa chaîne YouTube.

Mais le dogg father ne s’arrête pas là. Il est aussi associé à plusieurs produits et a même son propre livre de recettes de cuisine pour réaliser vos meilleurs barbecues arrosés de Gin and Juice.

Le rappeur est un homme d’affaires imparable qui sait gérer son temps comme personne. Aujourd’hui il est même consultant artistique pour le label de légende Def Jam.

3. Toujours sur le ring

Snoop n’a jamais eu froid aux yeux. Si sa carrière a failli vaciller en 1993 lors d’un procès où il a été jugé pour meurtre puis acquitté, il a continué à dénoncer les dérives du système judiciaire et carcéral américain. Il a été aussi le camarade de guerre de 2Pac et il a tenté de réunir les gangs divisés. Cest aussi une personne impliquée, il a toujours milité pour la communauté noire.

Lors de la campagne présidentielle de Donald Trump, il n’a pas hésité à tacler le candidat à plusieurs reprises en le ridiculisant sur des plateaux de télé. C’était le cas, par exemple, dans le show Comedy Central Roast of Donald Trump, où, déjà en 2011, il lançait cette punchline : "Ce ne serait pas la première fois que vous expulsez une famille noire de chez elle", en référence aux Obama alors installés à la Maison Blanche. Ambiance et détermination. D’autant qu’il réitère en 2017 avec son clip Lavender, alors que le magna de l’immobilier est déjà au pouvoir.

4. Un as sur Insta (and co)

Snoop Dogg, malgré sa cinquantaine, maîtrise les codes des réseaux sociaux. Qu’il s’agisse de se frotter à DMX en Verzuz Battle sur Instagram, de publier des dizaines de memes par jour sur ses comptes ou de sortir Eminem de son Top 10 des meilleurs rappeurs contribuant ainsi à alimenter le buzz, il sait comment booster sa viralité.

A l’aise en freestyle radio comme sur les plateaux de Jimmy Fallon, Snoop reprend ses meilleurs moments médiatiques pour les partager en VOD ou en live. Preuve en est, s’il le fallait, Snoop Dogg cumule tout de même 65 millions d’abonnés sur Instagram, 7,7 millions d’abonnés sur YouTube et plus de 19 millions de followers sur Twitter.

5. Une icône

Qui ne connaît pas Snoop Dogg ? Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, le dogg father est clairement devenu une icône du rap game et au-delà.

Snoop Dogg c’est aussi des dizaines de tubes devenus grand public et un artiste intergénérationnel. D’ailleurs, ses concerts réunissent les parents comme les plus jeunes tant son catalogue est vaste. Tout le monde a déjà fredonné une mélodie ou un gimmick de Snoop Dogg.

Ses shows rappellent le Up In Smoke Tour et toute la nostalgie des années 2000. Lartiste a su, au fil des années, survivre à la dématérialisation du disque et a l’avènement du streaming. Malgré quelques ratés, il a su devenir incontournable, et à lâge de 50 ans ce mardi, il peut se targuer de cumuler trois décennies de succès.

 

 

* Nouveau Single : MT Westmore issu du projet "Algorithm". Disponible sur toutes les plateformes.

A retrouver le 09.09.2022 au Sportpailes d’Anvers.