Djokovic, un 20e Grand Chelem pour continuer d’écrire l’histoire

En s’imposant face à Denis Shapovalov ce vendredi en demi-finale à Wimbledon, Novak Djokovic n’est plus qu’à une victoire de remporter un 20e titre du Grand Chelem et égaler Roger Federer et Rafael Nadal dans la quête des majeurs. Un chiffre qui paraissait encore inaccessible pour le Serbe il y a quelque temps, mais qui ne paraît aujourd’hui n’être qu’une étape vers les sommets.

En retard sur les temps de passage des deux autres monstres du tennis, le Djoker a finalement réussi à revenir à une longueur de ses deux plus grands rivaux avant la finale de dimanche face à Berrettini.


►►► À lire aussi : Tennis : Djokovic à la chasse au record en Grand Chelem, "il va le faire" selon Dehaes


Djokovic va disputer la 30e finale de sa carrière en Grand Chelem. Seul Federer est encore devant avec ses 31 finales. Mais le Serbe va aussi disputer sa 3e finale majeure de l’année après des victoires à l’Australian Open et à Roland-Garros.

Le Grand Chelem calendaire olympique, l’objectif ultime pour en faire le GOAT ?

On le disait en début d’année, le Serbe n’a plus que ça en tête. S’emparer du record dans les tournois majeurs afin de dépasser ses deux meilleurs ennemis. Considéré comme moins bon qu’eux, Djokovic veut montrer qu’il est le plus grand joueur de tous les temps.

En cas de victoire dimanche, le Serbe entamera donc de la meilleure des manières son été avec un premier grand objectif atteint. Mais l’on sait que Djokovic voit plus loin. Si la médaille d’or aux Jeux Olympiques est dans sa ligne de mire, Novak voudra se concentrer sur le mois de septembre et l’US Open. Car c’est bien là que se situe l’épreuve ultime du Serbe. Le Grand Chelem calendaire. Seul Rod Laver l’a réussi chez les pros en 1969.

En cas de victoire à Tokyo, l’exploit n’en serait que plus grand, car seul Steffi Graf a réussi le Grand Chelem doré, tous sexes confondus. Si vous ajoutez à ça que Djokovic possède déjà le record du plus grand nombre de semaines dans la peau du numéro un mondial, il serait peu nombreux à ne plus le voir comme le plus grand joueur de tous les temps en cas de réussite.

Mais comme l’a si bien dit Djokovic à l’issue de sa victoire en demi-finale, il faut d’abord voir le match suivant. Avant d’inscrire sa légende définitivement ? Premier élément de réponse ce dimanche.


►►► À lire aussi : Roland-Garros : Jusqu’où Novak Djokovic peut-il aller ? Paroles d’experts, Justine Henin et Guy Forget


Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK