US Open : Naomi Osaka bat Victoria Azarenka, et s'offre un troisième tournoi du Grand Chelem

Après l’US Open 2018 et l’Australian Open 2019, la Japonaise Naomi Osaka s’est offert une troisième victoire dans un tournoi du Grand Chelem, cet US Open 2020 si particulier, disputé à huis clos.

En finale, elle a battu la Biélorusse Victoria Azarenka, ancienne numéro un mondiale comme elle, 1/6-6/3-6/3.

Naomi Osaka a eu le grand mérite de réussir à renverser une situation très compromise. Totalement dominée en début de finale, menée 6/1-2/0, elle s’est battue pour enfin vraiment entrer dans la partie, et enfin mieux jouer. Dos au mur, elle a mieux lâché ses coups, et elle s’est montrée plus précise et plus agressive.

Et Victoria Azarenka, pourtant en pleine confiance depuis quelques semaines, s’est mise à subir, à commettre plus de fautes, et à perdre le contrôle du match, tant physiquement que mentalement et tennistiquement.

Naomi Osaka a mené 4/1 dans la manche décisive. Et elle s’est même offert quatre balles de 5/1, service à suivre. C’était presque gagné, si elle concrétisait l’une de ces occasions de double break. Victoria Azarenka a courageusement repoussé l’échéance, en sauvant ces points-là, et en prenant le service adverse, quelques instants plus tard. Elle a servi pour égaliser à quatre jeux partout.

Mais la Japonaise n’a pas relâché la pression. Elle a réussi un nouveau break. Le dernier du match. Et elle a terminé sur son service.

Jeu, set, match, et US Open, pour Naomi Osaka, toujours invaincue en finale de tournois du Grand Chelem.

Wim Fissette, le coach belge de Naomi Osaka, a également ajouté une belle ligne à son palmarès d’entraîneur. Avec lui, Kim Clijsters avait gagné trois tournois du Grand Chelem ; et avec lui, Angelique Kerber avait gagné un tournoi du Grand Chelem.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK