US Open : Djokovic et Zverev en 8e de finale, Tsitsipas prend la porte

US Open : Djokovic et Zverev en 8e de finale, Tsitsipas prend la porte
US Open : Djokovic et Zverev en 8e de finale, Tsitsipas prend la porte - © MATTHEW STOCKMAN - AFP

Dans une journée marquée par l'imbroglio autour du match entre Adrian Mannarino et Alexander Zverev, finalement remporté par l'Allemand, Novak Djokovic s'est lui aussi qualifié, aisément, pour les 8es de finale de l'US Open, vendredi, tout comme Naomi Osaka, plus laborieuse.

Novak Djokovic a remporté tranquillement son 3e tour aux dépens de l'Allemand Jan-Lennard Struff (ATP 29), 6-3, 6-3, 6-1, en 1h42.

Le Serbe monte en puissance: il n'a concédé aucun service, il a converti cinq balles de break et dicté sa loi sur le jeu, face à l'Allemand qu'il avait déjà écarté tranquillement en quarts de finale du Masters 1000 de Cincinnati la semaine passée. Dimanche, il aura face à lui l'Espagnol Pablo Carreno Busta (ATP 27).

Le parcours de Stefanos Tsitsipas (ATP 6) s'est lui arrêté au 3e tour. Le Grec s'est incliné en cinq sets 6-7 (2/7), 6-4, 4-6, 7-5, 7-6 (7/4) face au Croate Borna Coric (ATP 32) qui a sauvé six balles de match avant de s'imposer après 4h36 de match.

En double, Sander Gillé (ATP 44) et Joran Vliegen (ATP 36) ont décroché leur billet pour les quarts de finale du double messieurs. Ils ont éliminé au 2e tour la paire composée de l'Australien John Peers (ATP 31) et du Néo-Zélandais Michael Venus (ATP 11) sur un double 6-4 et en 1h14 de jeu. Ils égalent ainsi leur performance réalisée à Roland-Garros en 2019 leur meilleur résultat jusqu'à aujourd'hui en Grand Chelem.

Chez les dames, Elise Mertens (WTA 18) est remontée sur le court pour terminer son match contre l'Espagnole Sara Sorribes Tormo (WTA 82), interrompu par la pluie la veille alors qu'elle menait 6-3, 1-0. La numéro 1 belge s'est imposée 6-3, 7-5.

C'est la troisième année consécutive qu'Elise Mertens se retrouve au troisième tour à l'US Open, où son meilleur résultat est une accession en quart de finale, en 2019. Ce samedi, la Limbourgeoise aura d'ailleurs l'occasion de continuer sur sa lancée alors qu'elle affrontera l'Américaine Catherine McNally (WTA 124), 18 ans, qui a battu la Russe Ekaterina Alexandrova (WTA 29), tombeuse de Kim Clijsters au premier tour.

Naomi Osaka, lauréate 2018, a elle été poussée dans ses retranchement par la jeune Ukrainienne Marta Kostyuk (WTA 137) qui a joué crânement sa chance avant de céder 6-3, 6-7 (4/7), 6-2 en 2h33.

Elle a dominé la première manche mais dans la seconde, elle a perdu le fil de son jeu et montré des signes d'énervement tandis que son adversaire, pleine de fougue, a pris tous les risques et a arraché le deuxième set au tie break.

Heureusement pour la Japonaise, si Kostyuk a réussi des coups remarquables, elle a également commis de nombreuses fautes directes, prise de risque maximale oblige. Si bien que l'ex-N.1 mondiale a nettement repris le dessus pour conclure cette partie très spectaculaire.

La Japonaise, 9e mondiale, affrontera l'Estonienne Anett Kontaveit (WTA 21) pour tenter d'atteindre les quarts.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK