US Open : date, retour des supporters, favoris et Grand Chelem calendaire : tout ce qu’il faut savoir

Alors que l’US Open débute ce lundi, nombreuses sont les questions avant le dernier Grand Chelem de la saison. Car nombreux sont les absents, dont le tenant du titre Dominic Thiem.

Avec autant de joueurs non présents, le tableau va un peu s’ouvrir pour certains. Dans le tableau masculin, Novak DJokovic est face au plus grand défi de sa carrière. Réussir le Grand Chelem calendaire le ferait entrer un peu plus dans la légende. Côté féminin, le tableau est plus ouvert que jamais à la succession de la Japonaise Naomi Osaka. Ashleigh Barty pourrait en profiter.

Beaucoup d’absents, la chance pour certains ?

Roger Federer, Rafael Nadal, Dominic Thiem, Serena Williams, Venus Williams, Stan Wawrinka, voilà la liste des grands absents. Soit 19 US Open au total.

Pour la première fois depuis l’US Open 1997 comme le souligne jeu, set et maths, le dernier Grand Chelem de la saison se disputera sans Federer, Nadal et Serena Williams, soit une série de 94 tournois avec la présence d’un des trois joueurs.

Avec tous ces absents, la jeunesse voudra se faire une place au soleil et montrer que la relève est là. A moins que Novak Djokovic chez les hommes et Ashleigh Barty chez les femmes ne règlent la question.

Djokovic face au plus grand défi de sa carrière

Ce sera assurément l'attraction de cette quinzaine. Novak Djokovic va-t-il remporter l'US Open et entrer doublement dans la légende. En cas de victoire finale, le Serbe deviendrait le premier joueur à posséder 21 titres du Grand Chelem et dépasserait ses deux plus grands rivaux que sont Rafael Nadal et Roger Federer

Mais en plus, Djokovic réussirait un exploit extrêmement rare dans le tennis : le Grand Chelem calendaire. Seuls deux joueurs l'ont réussi dans le tennis masculin. Donald Budge en 1938, mais chez les amateurs. Et puis surtout Rod Laver par deux fois : en 1962 chez les amateurs également et en 1969. Soit 52 ans d'attente.  

Pour cela, il faudra surmonter la pression qui se fera de plus en plus pesante au fil du tournoi, mais aussi oublier ses déboires de l'édition 2020 qui l'avait vu se faire disqualifier en huitièmes pour comportement anti-sportif lors de son match face à Pablo Carreno Busta, mais également lors de son élimination cette année aux Jeux Olympiques de Tokyo en demi-finale face à Alexander Zverev.

Alexander Zverev justement, pourrait encore une fois poser des soucis au Serbe. L'Allemand est en forme. Zverev devra éventuellement affronter Shapovalov en quart avant de retrouver Djokovic pour un remake des Jeux.  

Si Zverev sera sans doute le premier gros challenge pour Djokovic, Daniil Medvedev et Stefanos Tsitsipas devraient constituer les deux autres grosses menaces. Les deux joueurs s'affronteraient logiquement dans l'autre demi-finale afin de s'offrir un remake eux aussi de leur superbe demie de Roland Garros qui avait vu le Russe s'imposer 3 sets à rien. 

Parmi les autres prétendants, Matteo Berrettini, Andrey Rublev ou encore le demi-finaliste de l'édition 2020 Pablo Carreno-Busta seront au rendez-vous.

Un tournoi féminin plus ouvert que jamais

Avec six lauréates différentes lors des sept dernières éditions, cet US Open est plus ouvert que jamais dans le tableau féminin. Si Naomi Osaka, deux fois vainqueur lors des trois dernières éditions et impériale l’année passée fait figure de favorite, la Japonaise nage en plein doute depuis de nombreux mois. Sa récente élimination lors des Jeux Olympiques de Tokyo a de quoi inquiéter.

Sa plus grande rivale sera sans doute la numéro un mondiale, Ashleigh Barty. Vainqueur de Wimbledon plus tôt cette année, l’Australienne voudra soulever un 3e titre du Grand Chelem sur une troisième surface différente.

Parmi les autres forces en présence, on citera aussi Aryna Sabalenka, Elina Svitolina, Simona Halep, Karolina Pliskova, Iga Switatek, Garbine Muguruza, Barbora Krejcikova qui peuvent espérer arracher le titre. Et puis, la sensation des JO de Tokyo où elle a décroché l’or en simple et l’argent en double, la Suissesse Belinda Bencic sera à surveiller.

Qu’attendre côté belge ?

Ils ne sont que trois. Elise Mertens (WTA 16/N.15) et Alison Van Uytvanck (WTA 58) côté féminin. Elles rencontreront au premier tour respectivement la Suédoise Rebecca Peterson (WTA 59) et l’Espagnole Paula Badosa (WTA 26/N.24).

Alison devra s’employer pour passer ce premier tour et effacer la déception d’une élimination au même stade de la compétition l’année passée face à Camila Giorgi.

Elise, elle voudra faire aussi bien qu’en 2020 lorsqu’elle avait atteint les quarts de finale perdus face à Victoria Azarenka. Si la Belge n’est pas dans la meilleure forme de sa vie, son adversaire au premier tour devrait plutôt bien lui convenir. Mais Elise devra se méfier d’Ons Jabeur au 3e tour et surtout à celle qui l’avait éliminé la saison passée. Car si tout se passe bien pour la numéro 1 belge, Victoria Azarenka sera son adversaire en 1/8e. Et puis, il faudra aussi gérer le parcours en double où Elise voudra tenter de soulever une deuxième fois le trophée après sa victoire en 2019 avec Aryna Sabalenka.

Côté masculin, seul David Goffin est présent. Il faudra pour le Belge rapidement lever les doutes sur ses douleurs à la cheville. Le 30e joueur mondial et tête de série N.27, a hérité de l’Américain Mackenzie McDonald (ATP 60) au premier tour.

Si Goffin a remporté le seul précédent affrontement avec McDonald, en 2013 à Cincinnati, le Liégeois devra voir si les blessures ne vont pas lui jouer un vilain tour. La bonne nouvelle pour David, c’est que l’US Open lui réussit souvent bien.

Il a atteint les huitièmes de finale lors de ses quatre dernières apparitions sur le ciment de Flushing Meadows. Mais David a été placé dans le haut du tableau, dans lequel se trouve le N.1 mondial, le Serbe Novak Djokovic, qu’il pourrait rencontrer au troisième tour.

Le retour des supporters qui va faire du bien aux joueurs

Et puis, bonne nouvelle. Les supporters seront présents lors de cette quinzaine. Une présence qui risque de faire du bien aux joueurs qui auront envie de donner leur maximum sous les encouragements du public.

Disputé à huis clos l’an dernier, l’US Open fera le plein cette année. L’USTA, la fédération américaine de tennis a annoncé qu’il s’agira du premier tournoi du Grand Chelem disputé avec 100% de spectateurs depuis l’Open d’Australie en 2020. Une excellente nouvelle à laquelle s’ajouter une autre. L’organisation a annoncé avoir vendu la quasi-intégralité de ses billets. 

Il ne reste plus qu'à savoir quels sont les joueurs qui soulèveront le trophée dans 15 jours.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK