Van Uytvanck : "c’est un peu de confiance qu’il me manque pour pouvoir m’imposer"

Alison Van Uytvanck, 27 ans, 67e joueuse mondiale, s’est inclinée 7-5, 4-6, 6-4 au premier tour de Roland-Garros face à l’Italienne Martina Trevisan, 27 ans, 97e à la WTA. Pourtant la Belge aura tout donné pendant cette rencontre.

"Je suis déçue, je pense que j’ai tout donné, mais ce n’était pas assez aujourd’hui. C’est dur à encaisser. Je n’ai pas assez de confiance pour terminer le match. Je me suis bien battue, mais la différence, c’est qu’elle, elle ne donne rien et moi j’ai fait quelques fautes à la fin du match. Je suis très déçue", nous explique Alison à notre micro.

Il est vrai que c’était un long match. 2h53 au total, mais Alison était plutôt bien en jambes : "C’était un long match, mais je me sentais bien physiquement. Je me suis bien battue et à la fin, c’est quelques fautes et un peu de confiance qu’il me manque pour pouvoir m’imposer."

On le sent, comme avec David Goffin, la confiance n’est pas présente chez Van Uytvanck. Il faudra qu’elle revienne rapidement afin de pouvoir bien enchaîner. Car il est compliqué de jouer avec la peur au ventre : "tu veux tellement gagner un match pour prendre de la confiance et si tu te bats pendant trois heures, c’est dur. Mais, il ne faut pas baisser les bras et la semaine prochaine, ce sera un nouveau tournoi à jouer. Après dans les premiers tours de Grand Chelem, il faut trouver son niveau et son rythme, ce n’est pas toujours facile", conclu Alison à notre micro.

1 images
Alison Van Uytvanck, 27 ans, 67e joueuse mondiale, s’est inclinée 7-5, 4-6, 6-4 face à l’Italienne Martina Trevisan, 27 ans, 97e à la WTA. © Tous droits réservés
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK