Roland-Garros : Il va y avoir du sport... et beaucoup de monde dans les tribunes

Comme la Belgique, la France entame ce mercredi une nouvelle phase de son déconfinement. Et cela change énormément de choses. Y compris à Roland-Garros.

La jauge de spectateurs augmente considérablement. Jusqu'à présent, 1000 personnes étaient admises autour du Central, et un peu plus de 5300 dans le stade.  Désormais, on verra 5000 spectateurs dans les tribunes du court le plus important, et 13.146 personnes sur tout le site de Roland-Garros. On est encore très loin de la capacité maximale du lieu, évidemment. En 2019, avant le Covid, 29.000 spectateurs avaient assisté aux rencontres du deuxième mercredi.

Il y aura plus de monde que les jours précédents, mais il faudra éviter de prendre plus de risques. Les mesures de distanciation seront toujours d’application. Et ce tournoi sera l’un des premiers événements à déployer le "Pass sanitaire". Ce qui veut dire que chaque spectateur devra présenter un justificatif. Ce sera soit un test PCR ou antigénique négatif, soit un certificat de vaccination terminée, soit la preuve d’une infection antérieure.


>> Bonus : Toutes les interviews radio de la RTBF à Roland-Garros 2021 sont ici…


 

La fête, mais pendant moins de trois heures…

Ce 9 juin, aura lieu la dernière session du soir de l’édition 2021 du tournoi. Les précédentes se sont déroulées à huis clos, à cause du couvre-feu de 21h. Cette fois-ci, il y aura bien 5000 personnes pour assister au quart de finale entre Novak Djokovic et Matteo Berrettini, à partir de 20h. Autant dire que l’ambiance sera à la fête, pour la première night-session "à peu près normale" de l’histoire du tournoi.

Mais il y a un hic. Le couvre-feu existe toujours. Il passe simplement de 21h à 23h. Donc il y aura un ordre d’évacuation à 22h45, sauf si on devine qu’il ne reste plus que quelques points à jouer. Dans le cas contraire, cette journée risque de se terminer par une grosse déception, pour ceux qui ne verront pas la fin du duel.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK