Le meilleur et le pire du 10e jour de Roland-Garros : le coup de gueule de Zverev, le cadeau de Rybakova, la colère de Badosa

Chaque jour, nous épinglons pour vous le meilleur et le pire de la journée écoulée à Roland-Garros. Des beaux points, des coups de gueule, des gestes de colère ou d’énormes ratés…


►►► À lire aussi : toute l’actualité de Roland-Garros

►►► À lire aussi : Roland – Garros en direct : où, quand et comment regarder le tournoi parisien sur la RTBF ?


Petit point factuel

Quatre quarts de finale étaient au programme ce mardi. La surprenante Tamara Zidansek et Anastasia Pavlyuchenkova se sont hissées en demi-finale du tableau féminin en battant respectivement Paula Badosa et Elena Rybakina. Chez les messieurs, Alexander Zverev a facilement écarté Alejandro Davidovich Fokina. L’autre quart de finale messieurs est prévu en soirée a vu la victoire de Stefano Tsitsipas face à Daniil Medvedev.

Les cinq jolis points du jour :

Le coup de gueule (hilarant) du jour par Alexander Zverev

Alexander Zverev a connu une fin de soirée assez tranquille face à Davidovich-Fokina qu’il a balayé en 3 sets en un peu plus d’une heure et trente minutes. Cela ne l’a pas empêché d’avoir son petit quart d’heure de nervosité. L’Allemand a en effet été protagoniste d’une contestation assez théâtrale et plutôt amusante avec l’arbitre principal. Une scène à voir et à revoir qui a suscité l’hilarité dans les gradins.

Le raté/cadeau du jour signé Elena Rybakina

Partenaires en double, Elena Rybakina et Anastasia Pavlyuchenkova se sont livrées une belle bataille longue de 2h35 ce mardi sur le Central. Tombeuse de Serena Williams au tour précédent, la Kazakhe s’est montrée moins convaincante en multipliant les erreurs directes et les cadeaux tout au long de la rencontre. Pas étonnant qu’elle ait fini par s’incliner. Ci-dessous, une des erreurs les plus marquantes du match avec un smatch complètement raté alors que son adversaire était au sol.

Le jet de raquette du jour : Badosa trop nerveuse pour s'imposer

Paula Badosa (WTA 35) s’est fait surprendre par la surprise du tournoi, la Slovène Tamara Zidansek (WTA 85) au terme d’une belle bataille en trois sets. Visiblement nerveuse, l’Espagnole s’en était déjà prise à l’arbitre juste avant de concéder le premier set. Une bonne heure plus tard alors que le 3e set touchait à sa fin, c’est sa raquette qui a fait les frais de sa colère. Après une erreur directe, l’Espagnole a balancé sa raquette violemment en direction du banc.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK