Goffin hérite de Berankis et pourrait croiser Nadal au 3e tour

Goffin hérite de Berankis et pourrait croiser Nadal au 3e tour
Goffin hérite de Berankis et pourrait croiser Nadal au 3e tour - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

David Goffin a été versé dans la même partie de tableau que Rafael Nadal à Roland Garros. Le N.1 belge pourrait croiser le maître de lieu, onze fois vainqueur à Paris, dès le troisième tour.

Le tableau complet

Avant d’éventuellement défier le gaucher de Manacor, Goffin devra se défaire du Lituanien Ricardas Berankis (ATP 72) au premier tour, puis le vainqueur du duel entre le Serbe Miomir Kecmanovic (ATP 83) et l’Américain Denis Kudla (ATP 79).

Le Liégeois mène 2-1 dans les confrontations avec Berankis sur le circuit ATP. Mais les trois duels ont été joués sur « dur » et le dernier affrontement a tourné en faveur du Lituanien. Ce match qui avait eu lieu à Doha était la première rencontre de Goffin cette saison. Le joueur de Vilnius a perdu au 1er tour sur la terre battue de la Porte d’Auteuil lors des cinq éditions auxquelles il a participé (2013, 2015, 2016, 2017 et 2018).

Kimmer Coppejans, qualifié pour le tableau final ce jeudi, ne connaît pas encore l’identité de son adversaire.

Vers un quart Federer-Tsitsipas

Pour son retour sur la terre battue parisienne après quatre ans d’absence, Roger Federer pourrait affronter dès les quarts de finale le Grec Stefanos Tsitsipas, 6e mondial et tombeur de Rafael Nadal à Madrid.

Le Suisse, qui a hérité d’un premier tour a priori largement à sa portée contre l’Italien Lorenzo Sonego, ne devrait pas croiser de poids lourd avant ce stade des quarts de finale.

Si la logique du classement est respectée, il pourrait alors se retrouver face à un joueur redoutable, Stefanos Tsitsipas, récent finaliste à Madrid.

Le Grec s’est ensuite incliné quelques jours plus tard face à l’Espagnol en demi-finale à Rome.

Roger Federer avait lui renoncé à son quart de finale à Rome, touché à une cuisse. Mais le Suisse aux 20 couronnes de Grand Chelem s’est entraîné normalement depuis mardi.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK