Didier Jacquet sur la défaite de Goffin : "Quand on arrive en manque de confiance dans un tournoi du Grand Chelem, c’est compliqué"

David Goffin a été battu au premier tour de Roland-Garros des œuvres de Lorenzo Musetti en trois sets. Un match compliqué pour notre joueur qui aura quand même essayé dans le 2e et 3e set.

"Quand on arrive en manque de confiance dans un tournoi du Grand Chelem, c’est compliqué. Et c’est encore plus compliqué quand on joue une jeune pousse telle que Lorenzo Musetti qui est en pleine confiance après avoir fait d’excellents résultats en début de saison. Il y a eu des moments où l’on s’est dit mais que se passe-t-il. Et puis, il y a eu d’autres moments où on y a cru et David aussi. Mais, il n’a pas su transformer ces moments et c’est logiquement qu’il se retrouve à trois sets 0 et rentre chez lui. C’est un peu triste" explique Didier Jacquet à l’issue de la rencontre.

Et notre consultant d’expliquer sur le fait que David n’a pas pris sa chance dans cette rencontre : "Oui mais d’un autre côté, on a Musetti qui est plein de fraîcheur mentale et à l’inverse, on a David qui se pose plein de questions. Le début de saison n’a pas été à la hauteur de ce qu’il espérait. Il est à la recherche de son tennis et malheureusement, ce n’est pas encore pour aujourd’hui."

Cette défaite accentue le début de saison qui ne répond pas aux attentes du joueur qui est bien loin de son niveau de 2017.

"Je pense que David ne sait pas non plus. Il se cherche et de temps à autre, il trouve ces petits réglages qui l’amènent à la haute performance. Mais voilà, c’est un sport de haut niveau, il faut s’entourer de certitudes pour performer, que ce soit d’un point de vue physique, familial, ou tennistique. Il faut que le tout soit en parfaite harmonie pour pouvoir performer. Et peut-être qu’il y a certains moments où ce n’est pas le cas. Et peut-être qu’il a besoin du public pour pouvoir performer et le Covid n’a pas aidé."

Et Didier Jacquet de conclure si David Goffin peut redevenir le joueur de 2017 : "Oui, car il touche bien la balle. Il n’a pas perdu comme cela et je pense que s’il continue à travailler encore plus dur, s’il a la faculté à remonter demain matin pour provoquer cette réussite qui va l’amener au plus haut niveau. Il a envie d’y goûter à nouveau. Il est tellement proche du top qu’à un moment donné, il ne peut pas se laisser faire comme ça."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK