David Goffin, facile vainqueur de Berankis: « C'est le départ idéal »

David Goffin (ATP 30) avait le sourire, dimanche soir à Paris, après avoir franchi avec succès - et brio - le premier tour à Roland-Garros. Sur le nouveau court Simonne-Mathieu, le Liégeois, 28 ans, a pris une éclatante revanche contre le Lituanien Ricardas Berankis (ATP 72), 28 ans, qui l'avait encore battu lors de son premier match de l'année à Doha, en s'imposant 6-0, 6-2, 6-2 en 1h24.

"Je suis content", a-t-il déclaré. "Tout y était, c'était vraiment un bon match du début à la fin. J'ai fait preuve de beaucoup de constance et j'ai très bien servi, ce qui m'a bien aidé. Dès les premiers points, il y avait une belle intensité. J'ai tout de suite pu imposer mon tempo et à chaque fois en début de set, j'ai pu donner un petit coup d'accélérateur pour mettre à l'abri avec un break. Dans l'ensemble, j'étais vraiment au-dessus de mon adversaire dans tous les compartiments du jeu. C'est le départ idéal."

David Goffin, qui participe pour la huitième fois à Roland-Garros, a également apprécié de pouvoir fouler le court Simonne-Mathieu, le nouveau jardin extraordinaire du tournoi, construit au beau milieu des serres d'Auteuil.

"C'était vraiment un super court", a-t-il expliqué. "Ce n'est jamais évident de partir de zéro, et de refaire un terrain en terre battue, alors que sur les autres, on joue dessus depuis des années. Et puis, l'architecture (ndlr: une verrière recouvre le haut des tribunes mais laisse le court largement ouvert pour apercevoir le sommet des arbres) est vraiment super, avec ce court un peu creusé. C'est vraiment une chouette ambiance. Le son est excellent. On entend bien les frappes. C'est très agréable."

David Goffin aura désormais deux jours de repos avant d'affronter mercredi le vainqueur du match entre le jeune Serbe Miomir Kecmanovic (ATP 83), 19 ans, et l'Américain Denis Kudla (ATP 79), 26 ans.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK