Bernard Mignot, le miraculé de 1976

Bernard Mignot
Bernard Mignot - © Tous droits réservés

David Goffin est le 8e lucky-loser à atteindre les 8e de finale dans un tournoi du Grand Chelem, et le 3e Belge.

Le futur adversaire de Roger Federer avait été éliminé au dernier tour des qualifications, il y a 8 jours, avant d'être repêché à la suite du forfait de Gaël Monfils.  Il a eu de la chance au départ; il a su la saisir pleinement par la suite.  Un "perdant chanceux" qui va si loin dans un tournoi du Grand Chelem, ce n'était plus arrivé depuis 17 ans, depuis Dick Norman, à Wimbledon, en 1995.  Dick Norman, un Belge...

Et un autre Belge avait réussi la même performance, c'était Bernard Mignot, à Roland-Garros, en 1976.  Le monde est petit, il est le cousin de Michèle Gurdal, la première coach de David Goffin.  Bernard Mignot avait été repêché comme lucky-loser, mais il avait failli ne pas se présenter à temps sur le court.  Une histoire incroyable, qu'il a racontée à Kevin Paepen.

C. Hanquet

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK