Alexander Zverev a "pensé" à abandonner

Alexandre Zverev
Alexandre Zverev - © CHRISTOPHE SIMON - AFP

Le N.3 mondial Alexander Zverev, rapidement diminué par une blessure à la cuisse gauche et battu en trois sets par l'Autrichien Dominic Thiem (8e) en quarts de finale de Roland-Garros mardi, a déclaré avoir "pensé" à abandonner.

"J'y ai pensé, c'est vrai, mais je ne voulais pas abandonner pour la première fois de ma carrière en quarts de finale d'un Grand Chelem. Je savais que je n'allais pas gagner, ce n'était pas possible, je pouvais à peine bouger, je ne pouvais pas servir, mais je voulais finir ce match, Dominic (Thiem) ne méritait pas d'être en demi-finale par abandon", a expliqué en conférence de presse Zverev, qui passera une IRM dans les prochains jours.

Le jeune Allemand (21 ans) a ressenti la douleur une première fois "sur une glissade, après quelques points physiques" tôt dans la partie. "Je me suis dit que j'avais beaucoup joué, que ça allait peut-être passer, mais après, à chaque jeu, chaque glissade, ça empirait. Au milieu du deuxième set, la douleur était trop importante", a-t-il raconté.

Avant ce quart de finale - son premier en Grand Chelem - perdu 6-4, 6-2, 6-1 en moins de deux heures, Zverev avait enchaîné trois matches à rallonge, en cinq sets, mais n'y voit pas nécessairement la cause de sa blessure.

"En me réveillant ce matin (mardi), je me sentais prêt à jouer cinq sets encore. Et sur le court, je n'avais jamais aussi bien senti la balle du tournoi, a-t-il affirmé. Malheureusement, mon corps n'a pas tenu."

Malgré ce coup d'arrêt, ce que veut retenir du tournoi le grand "Sascha" (1,98 m), c'est qu'il est "un des joueurs les plus forts physiquement" du circuit. "On entendait beaucoup dire que je n'étais pas capable de jouer des matches en cinq sets, des longs matches. J'ai montré que je pouvais cette semaine. Malheureusement, une blessure m'a freiné. Mais ça ne veut pas dire que je suis faible physiquement. C'est une semaine très positive", a-t-il insisté.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK