Zverev ne comprend pas que Federer soit devant lui au classement : "C’est tellement foireux"

En marge de sa victoire au premier tour du tournoi d’Acapulco (ATP 500), Alexander Zverev s’est montré très critique envers le nouveau fonctionnement du classement ATP, modifié pour s’adapter à la crise sanitaire. L’Allemand a notamment pointé le fait que Roger Federer soit toujours devant lui, après presque un an d’absence.

Le classement ATP se base traditionnellement sur les résultats de l’année écoulée. Mais ça, c’était avant. En pleine crise du coronavirus, l’ATP a décidé en juin dernier d’étendre cette période de 12 à 22 mois. L’une des raisons avancées était la volonté de fournir aux joueurs la possibilité de ne pas participer à certains tournois pour des raisons de santé ou de sécurité sans que cela ne soit préjudiciable pour eux au classement.

Le 3 mars, l’ATP a annoncé que de nouvelles mesures allaient désormais être prises en compte dans le classement, jusqu’à la semaine du 9 août. Tous les tournois qui ont eu lieu entre le 4 mars et le 5 août 2019 et qui ont été annulés en 2020 (comme Wimbledon et les Masters 1000 de Miami et Monte-Carlo) resteront comptabilisés à 50% si le résultat obtenu en 2021 est moins bon. Prenons un exemple très concret : si Novak Djokovic n’atteint pas la finale à Wimbledon cet été, il conservera 1000 points de sa victoire de 2019 (une victoire en Grand chelem valant 2000 points).

Des bonnes performances d’il y a donc deux saisons peuvent sauver une méforme cette année. Et ça, ça énerve Alexander Zverev. Interrogé en conférence de presse après sa victoire au premier tour du tournoi d’Acapulco, l’Allemand, septième dans la hiérarchie mondiale, ne s’est pas montré tendre avec le système : "Il n’y a pas plus grand fan de Roger Federer que moi, mais il n’a pas joué pendant une année entière et il est au-dessus de moi au classement. J’ai joué une finale de Grand Chelem, la finale du Masters, j’ai gagné deux tournois… Franchement, ce classement est tellement foireux." Blessé au genou pendant près d'un an, Roger Federer est, en effet, juste devant lui au classement, à la sixième place mondiale.

Un peu amer, le jeune Allemand s’est montré presque défaitiste sur la situation actuelle : "Je devrais être N°4 ou 5 avec le système normal, mais en ce moment, le principe du classement est un peu absurde. Tant que nous aurons le système actuel, le classement n’aura pas d’importance pour moi."

Absent des courts depuis près d’un an, Roger Federer est revenu la semaine dernière à Doha où il a été battu lors de son deuxième match face à Nikoloz Basilashvili avant de renoncer au tournoi de Dubaï qui a lieu cette semaine.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK