Zizou Bergs, ce jeune Belge qui remporte des tournois… en sortant des qualifications

Zizou Bergs est le jeune Belge en forme dans le monde du tennis actuellement ! À 21 ans, il vient de remporter le deuxième tournoi challenger de sa saison et de sa carrière, ce week-end à Lille. Et ce, en sortant des qualifications. Des victoires qui lui permettent de bondir de 65 places au classement, pour arriver aux alentours de la 265e place mondiale, et désormais rêver de Grand-Chelem.

Il entame d’ailleurs cette semaine une préparation sur terre en espérant pouvoir disputer les qualifications de Roland Garros, en mai prochain.

"Ça reste une surprise pour moi d’avoir gagné. Mais c’est vraiment une très bonne performance. Sortir des qualifs, jouer match après match et aller jusqu’en finale, pour finir par gagner dans le tie-break du troisième set, au terme d’un très bon match, ça reste une surprise pour moi."


►►► À lire aussi : Zizou Bergs, des qualifications au titre au Challenger de Lille

►►► À lire aussi : Anvers : Zizou Bergs joue son premier match ATP et réussit l’exploit face à Ramos-Vinolas


Quid de la suite ? "Maintenant, je peux vraiment construire un programme avec des challengers pour me développer du mieux possible. Pour pouvoir disputer un Grand-Chelem, j’ai encore besoin de grimper de 20 places au classement ATP. Je peux vraiment faire mon programme pour tenter d’obtenir cette opportunité de jouer un Grand-Chelem."

Et avec les deux victoires récentes du jeune Belge, il faut revoir les objectifs à la hausse : "Mon but en début de saison, c’était d’atteindre le top 250. Et là, j’y suis presque alors qu’on est qu’en avril. On doit donc revoir mes objectifs. C’est vraiment une opportunité de gagner beaucoup de places cette année, parce qu’à cette période, je ne dois quasiment plus défendre de points, seulement six jusqu’à l’European Open. Ce n’est vraiment rien."

Mais quel est son rêve ultime, la raison qui le pousse à se lever le matin et prendre la direction des courts ? "Mon rêve, c’est vraiment la Coupe Davis. Jouer dans une ambiance un peu irréelle, boosté par les fans. Ce genre d’atmosphère on ne le trouve qu’en Coupe Davis et c’est vraiment mon grand rêve. Je suis quatrième belge en simple maintenant, mais il y a aussi Sander Gille et Joran Vliegen qui occupent évidemment deux places dans l’équipe. Donc il faut vraiment être dans le Top 3 ou Top 2 belge en simple pour espérer y être. Ça ne sera pas facile, mais on ne sait jamais quel choix Johan Van Herck fera, on ne sait jamais."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK