Ysaline Bonaventure "super contente" de son parcours à Indian Wells

Ysaline Bonaventure (WTA 144) a quitté Indian Wells battue, mais pas abattue, lundi, après sa défaite contre Karolina Pliskova (WTA 5) au troisième tour. La Stavelotaine, 24 ans, qui était la dernière Belge en lice en simple, n'a pas réussi à signer un nouvel exploit dans le désert de Palm Springs, s'inclinant 6-3, 6-2 contre la Tchèque, demi-finaliste à l'Open d'Australie.

"La différence aujourd'hui, cela a tout simplement été le service, a-t-elle confié à Belga. J'ai frappé 12 doubles fautes et elle 15 aces (ndlr, 13 en réalité) ! Elle sert très bien, je le savais, c'est sa marque de fabrique. Ce n'était dès lors pas évident de retourner et je me mettais aussi une pression supplémentaire sur mes jeux de service. Si je suis satisfaite ? Oui et non. Du fond du court, j'ai pu constater que je n'étais pas moins forte, mais j'aurais pu mieux servir, c'est clair."

Ysaline Bonaventure, cela dit, était "super contente" de son parcours dans ce prestigieux tournoi du circuit, doté de 9.035.428 dollars. Rentrée en dernière minute dans les qualifs, la Liégeoise a gagné quatre matches, dont un, épique, contre la Croate Donna Vekic (WTA 26) au deuxième tour. Bon pour le moral et la confiance !

"J'espère que cela va m'aider pour le reste de la saison, poursuit Ysaline Bonaventure. C'est sûr que cela peut être un tremplin, même si j'ai fait de bons résultats depuis le début de la saison (ndlr, elle s'était aussi qualifiée à l'Open d'Australie). Je me sens bien, je travaille dur, je suis positive. Je suis donc dans une bonne dynamique et j'espère que cela va continuer. Le prochain objectif, c'est évidemment le Top 100. Je m'en rapproche et je n'ai pas énormément de points à défendre d'ici Roland-Garros. Mes prochains tournois seront Charleston et Bogota. Et puis, peut-être la Fed Cup", conclut-elle.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK