WTA Rome : Le père de Camila Giorgi effraie l’arbitre, qui demande "des renforts"

Le métier d’arbitre n’est pas toujours simple, on le sait. Surtout dans des sports collectifs. Mais cette fois, c’est en tennis qu’on en a eu une nouvelle preuve en ce début de semaine et pas de Benoit Paire à l’horizon cette fois. L’arbitre de chaise de la rencontre du premier tour entre Camila Giorgi et Sara Torribes Tormo a dû faire appel à de l’aide, craintive vis-à-vis du comportement de Sergio Giorgi, le père de la joueuse italienne.

Est-il possible pour vous d’être vigilants car le père de Giorgi est très furieux, et j’aimerais avoir quelqu’un", a demandé Morgane Lara dans son talkie-walkie. L’homme se montrait extrêmement nerveux dans une rencontre particulièrement stressante, la plus longue cette saison chez les femmes. Elle a duré 3h53 pour se terminer par une victoire de la joueuse espagnole : 7-6 (7/4), 6-7 (7/9), 7-5.

Ce n’est pas la première fois que le père Giorgi fait des siennes en bord terrain. Mais au point d’effrayer une arbitre, cela pose quand même question.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK