WTA Istanbul : Elise Mertens bat Veronika Kudermetova et affrontera Cristea en finale

Elise Mertens, 17e mondiale et tête de série N.1, s’est qualifiée pour la finale du tournoi WTA d’Istanbul (terre battue/235.238 dollars) samedi. La numéro 1 belge s’est imposée 6-1, 6-4 en 1h40 contre la Russe Veronika Kudermetova (WTA 29).

Face à sa partenaire de double, Mertens convertissait deux balles de break pour mener rapidement 4-1 puis 5-1 en remportant son service dans la foulée. La native de Louvain réalisait ensuite un nouveau break pour remporter la première manche (6-1).

La deuxième manche était plus disputée et aucune des deux joueuses ne parvenaient à valider leurs balles de break. Menant 5-4, la Limbourgeoise transformait sa première balle de match pour s’imposer 6-1, 6-4.

En finale, Mertens affrontera la Roumaine Sorana Cristea (WTA 67) qui a disposé de la Bélarusse Marta Kostyuk en deux manches 6-4, 6-4. La 67e joueuse mondiale tentera dimanche de s’adjuger le deuxième titre de sa carrière. Elise, elle tentera de remporter le 7e titre de sa carrière sur le circuit WTA après Hobart (2017 et 2018), Lugano (2018), Rabat (2018), Doha (2019) et le Gippsland Trophy en janvier dernier

Plus tard samedi, Mertens jouera cette fois avec Kudermetova en demi-finale du double. Elles seront opposées à la paire russe Anastasia Pavlyuchenkova et Anastasia Potapova.

Elise Mertens disputera aussi la finale du double

Cela ne fait aucun doute, Elise Mertens vit jusqu’ici une semaine parfaite sur les rives du Bosphore. La N.1 belge s’est qualifiée pour la finale du double au tournoi WTA d’Istanbul (terre battue/235.238 dollars) samedi, quelques heures après avoir déjà validé son ticket pour la finale du simple.

Elle retrouvait d’ailleurs sa partenaire Veronika Kudermetova, qu’elle a battue 6-1, 6-4 en début de journée en demi-finales du simple. Avec la Russe, Mertens s’est imposée 6-3, 6-1 devant la paire russe composée d’Anastasia Pavlyuchenkova et Anastasia Potapova. Têtes de série N.1, elles défieront en finale les Japonaises Nao Hibino et Makoto Ninomiya (N.2).

Mertens tentera d’ajouter un 13e sacre en double sur le circuit après avoir remporté, avec Aryna Sabalenka, deux Grand Chelem : l’US Open 2019 et l’Open d’Australie 2021.

Une victoire en simple et en double dans le même tournoi ne serait pas une première pour Mertens, déjà auteur de pareille performance à Hobart et Lugano lors de la saison 2018.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK