Van Uytvanck s'est "inspirée" de Goffin

Alison Van Uytvanck
Alison Van Uytvanck - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Alison Van Uytvanck (WTA 93) a fait des merveilles, ce mardi à Roland Garros, pour se hisser pour la première fois de sa carrière au deuxième tour des Internationaux de France. Sur le court n°16, la rouquine de Grimbergen a pris sa revanche contre la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova (WTA 52), s'imposant 7-6 (7/4) et 7-6 (9/7). "J'ai dû me battre, mais cela valait le coup", s'exclama-t-elle, ravie.

Alison Van Uytvanck avait une énorme envie de bien faire à Roland Garros et un ardent désir de revanche après avoir subi à deux reprises cette saison la loi d'Anna Karolina Schmiedlova. Et elle a prouvé de quel bois elle était capable de se chauffer, témoignant au passage d'une épatante force mentale. La jeune Belge est ainsi revenue de 4-0 dans le deuxième set avant de sauver 11 balles d'égalisation à une manche partout pour arracher sa qualification!

"Je me suis inspirée de David Goffin", a-t-elle raconté après coup. "J'avais vu son troisième set contre Krajinovic où il était revenu de 4-0. Je me suis dit que je pouvais y arriver aussi. Il fallait que je continue à y croire et que je joue avec plus de cran, car j'avais baissé d'intensité après le gain du premier set et elle pouvait faire ce qu'elle voulait. Je ne sais plus combien de balles de set j'ai sauvées. Quelqu'un m'a dit 15, mais je crois que ça c'est un peu beaucoup", sourit-elle.

Cette belle victoire vaudra désormais à Alison Van Uytvanck un match contre la Kazakhe Zarina Diyas (WTA 32), 21 ans également, jeudi, pour une place au troisième tour. "C'est une fille qui frappe fort des deux côtés. Je ne devrai pas la laisser jouer. C'est déjà une grande satisfaction d'être toujours en vie."

 

Belga

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK