Van Herck très heureux de la prestation de ses troupes

La Belgique s'est qualifiée pour la phase finale de la Coupe Davis de tennis en battant 3 victoires à 1 le Brésil sur la terre battue d'Uberlândia. Samedi, le double formé par Sander Gille et Joran Vliegen puis Kimmer Coppejans ont apporté les points de la qualification. "Le double, pour les Brésiliens c'était un point sûr, mais Joran et Sander ont disputé un match complet. Kimmer a joué le match parfait", s'est réjoui Johan Van Herck, le capitaine de l'équipe belge.

Les deux équipes étaient à égalité à l'issue de la première journée. Samedi, Sander Gille et Joran Vliegen ont battu la redoutable paire Marcelo Melo/Bruno Soares. "Le double, pour les Brésiliens c'était un point sûr, mais Joran et Sander ont encore une fois prouvé qu'ils sont capables de jouer très très bien en double", a commenté Van Herck. "Ils possèdent de bons services. Ils s'entendent très bien et ils ont aujourd'hui disputé un double tout à fait complet. Je pense qu'ils étaient les meilleurs joueurs sur le terrain. Ils ont dominé, ils ont eu plus d'occasions. Ils ont résisté à l'expérience de deux bons joueurs et ils ont été maîtres sur le terrain. Ils ont réalisé un exploit."

Kimmer Coppejans (ATP 195) a ensuite validé la qualification belge en prenant la mesure de Thiago Monteiro (ATP 107). "Kimmer a fait un match incroyable", estime Van Herck. "Dans ces circonstances, 2-1, contre un mec en confiance avec le public derrière lui, la façon dont il a joué, son attitude, je pense que c'était le match parfait." Déjà la veille, Coppejans avait impressionné son capitaine contre Rogerio Dutra Silva (ATP 139).

"Contre Dutra Silva, Kimmer a joué à son meilleur niveau. Déjà pendant la semaine d'entraînement, je trouvais qu'il jouait vraiment bien. Il était très stable et très discipliné, avec beaucoup d'énergie et une haute intensité. C'est ce qu'on a vu pendant le match. Il n'a pas tremblé. Je pense qu'il a vraiment fait un match complet." Ce duel qualificatif avait pourtant mal commencé pour la Belgique, avec la défaite vendredi d'Arthur De Greef (ATP 202) face à Monteiro.

"Arthur a affronté un Thiago Monteiro qui venait de remporter le tournoi de Punta del Est et c'était un match très compliqué", a relativisé Van Herck. "Je pense que c'était surtout grâce à Monteiro que Arthur a été dominé comme ça. On n'a pas trouvé ensemble la solution pour breaker Monteiro. Il était maître de ce match, je pense qu'on doit juste dire qu'il était trop fort et qu'on doit l'accepter.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK