Van Herck : "On sous-estime le fait de jouer pour son pays devant son public"

La Belgique a été battue 0-3 par la France à Liège en quarts de finale de la Fed Cup. Pour Johan Van Herck, qui dirigeait sa première rencontre en tant que capitaine, les Bleues étaient tout simplement "plus forte".

"C’est dommage, frustrant et on est déçu, c’est sûr. 3-0, c’est sévère. C’est une défaite. Garcia était plus forte. Quand on perd 3-0, il faut rester calme, analyser et surtout dire que l’autre équipe était plus forte. Et il faut l’accepter."

"Ça s’est joué dans la tête. On a essayé d’ajuster des choses. Malheureusement, ça n’a pas vraiment réussi aujourd’hui. On n’a pas réussi à exploiter les forces de notre équipe. On doit analyser pourquoi. Mais c’est encore trop tôt. Le stress de jouer devant son public à peut-être joué dans les têtes belges. "Peut-être que c’est une des raisons. On sous-estime le fait de jouer pour son pays, en Belgique. On en avait parlé pendant la semaine. Mais c’est sûr que c’est une pression qui existe. Les Françaises ont pris plus l’initiative."

Elise Mertens : "J’étais proche d’elle … mais pas au niveau du score"

Elise Mertens, la N.1 belge, a une nouvelle fois été en difficulté face à la France. En Fed Cup, elle n'a perdu que 4 rencontres, toutes face aux Bleues. "J’ai tout donné. Dans le jeu, j’étais proche d’elle … mais pas au niveau du score. Garcia a bien joué. C’était 2-0 pour la France, donc elle n’était pas nerveuse. Et elle a joué de mieux en mieux. Je n’étais pas stressé par le fait de jouer devant mon public. Je n’ai sans doute pas joué mon meilleur tennis."

Mertens se réjouit des débuts de Johan Van Herck sur le banc. "C’était une expérience positive avec Johan. Il est très positif, tout le temps."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK