"Une performance déplorable", estime Djokovic, éliminé à Monte-Carlo

Battu jeudi dès son deuxième match au Masters 1000 de Monte-Carlo par Daniel Evans (6-4, 7-5), le N.1 mondial Novak Djokovic ne s'est pas cherché d'excuses.

"Daniel a mérité sa victoire, il a mieux joué, en particulier dans les moments importants. Quant à moi, honnêtement, je crois que c'était l'un de mes plus mauvais matchs de ces dernières années", a regretté le Serbe.

"Je ne veux rien enlever à sa victoire, mais je me suis senti très mal sur le court pendant tout le match. Rien ne fonctionnait. C'est une performance déplorable. Je n'ai rien de bon à en retirer. Il faut avancer. Ce n'est pas ma première ni ma dernière défaite, mais celle-là me laisse un goût amer."

Un coup dans l'eau pour le N.1 Mondial qui n'entache toutefois pas sa confiance en vue des prochaines échéances. "Hier (au 2e tour contre Jannik Sinner, NDLR), j'ai fait un très bon match. Aujourd'hui, c'était l'exact contraire. En plus, il y avait beaucoup, beaucoup de vent et il n'est pas facile de jouer dans ces conditions contre un joueur comme Evans qui vous fait beaucoup bouger. Ses coups sont très imprévisibles et il a démantelé mon jeu. Evidemment, en sortant du court, je suis très déçu de la façon dont j'ai joué, de la façon dont je me suis senti sur le court. Mais la saison sur terre est longue, il reste plein de tournois pour m'améliorer. Je dois travailler en espérant être meilleur la semaine prochaine à Belgrade."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK