Rétro : Els Callens-Dominique Monami, un coup double bien préparé

Le 27 septembre 2000, la Belgique débloque son compteur dans la courte histoire olympique du tennis. Le duo Els Callens-Dominique Monami remporte la petite finale du tournoi de double à Sydney et écrit une page de l’histoire du sport belge. Un joli coup, bien préparé.

Callens et Monami partagent leur carrière entre le simple et le double mais elles sont rarement associées. Une rencontre de Fed Cup par-ci, un double à Luxembourg par là. Rien de stable ou de construit.

Un dernier grand coup avant la "quille"

En 2000 changement de décor et de projet. A l’initiative de la Verviétoise les deux joueuses forment une vraie paire. "Dominique a adapté son programme pour jouer le plus souvent possible avec Els", se rappelle Eddy De Smet, ex-directeur du Sport du COIB. "Dominique était prête à tout pour remporter une médaille", ajoute l’Anversoise. Monami le sait, c’est sa dernière chance. Âgée de 27 ans, elle a décidé en début d’année qu’elle raccrocherait au terme de la saison.


►►► À lire aussi : Les histoires des médaillés belges aux JO


L’investissement paie. En posant le pied Down Under, la paire belge a déjà joué 28 matches ensemble. Elles ont atteint les quarts à l’Open d’Australie, les demi-finales à l’US Open et ont décroché un titre en août à Los Angeles. Des médaillables en puissance.

Un simple encourageant

Dominique aime l’Australie, elle y a connu ses plus grands succès (deux quarts à Melbourne). Elle atteint les quarts de finale en simple, battue sèchement par Monica Seles, 5e mondiale (6-0, 6-2). Els passe un tour. Les voyants sont au vert.

En double, le parcours n’est pas évident. Monami et Callens se sortent du piège croate tendu par Majoli et Talaja (6-2, 5-7, 6-2) au premier tour. Les Slovaques Habšudová et Husárová sont ensuite écartées en deux sets (6-3, 6-2). Le duo belge lâche une manche aux Vénézuéliennes Sequera et Vento-Kabchi mais s’ouvre les portes du dernier carré (6-4, 5-7, 6-4). Quoi qu’il arrive, nos compatriotes joueront pour une médaille !

Un "italien" pour digérer la défaite contre les Williams

En demies, les sœurs Williams, futures championnes olympiques, affichent un niveau supérieur. Les Belges accrochent 5 jeux (6-4, 6-1), seules les Russes Myskina et Likhovtseva feront mieux dans un tournoi survolé par les surpuissantes frangines. Mais elles ne peuvent rivaliser avec Serena et Venus, 19 et 20 ans, et déjà terreurs du circuit féminin.

Il faut digérer la déception et se remobiliser pour la "petite" finale. Monami propose d’aller se changer les idées en ville dans un resto italien qu’elle connaît bien. Des pâtes, un verre de vin mais pas d’excès. "On était loin de l’agitation du village olympique. C’était une bonne idée. On n’a pas du tout pensé au match. Je suis sûre que ça nous a aidés", se remémore la première belge à intégrer le Top 10 WTA.

Le lendemain, la pression est forte. C’est le match à ne pas perdre, celui qui doit couronner un an de travail commun. Les têtes de série N.5 cèdent le premier set avant de se ressaisir et de dominer la rencontre. Les Bélarusses Olga Barabanschikova et Natasha Zvereva doivent se contenter des miettes et de la breloque en chocolat (4-6, 6-4, 6-1). Le bronze, lui, est belge !

Le duo monte sur le podium… à trois. Monami ne le sait pas encore mais elle deviendra maman dans quelques mois.

Un duo pour la vie

Callens et Monami prolongent la saison avec une demi-finale au Masters et en Fed Cup. Le 22 novembre, Dominique dispute le dernier match de sa carrière… un double remporté avec sa partenaire bronzée. Els continuera à écumer le circuit quelques années. Malgré un coup de blues post-olympique en 2001. "Je me sentais un peu orpheline. Dominique était une partenaire sur et en dehors du tennis. Avec qui j’avais une très bonne relation", glissera l’ex-43e mondiale au moment de sa retraite.

A jamais liées par les liens olympiques, les deux jeunes femmes se retrouveront en 2016 pour une exhibition dans le cadre du… 40e anniversaire du TC Roosendael. Pour le simple plaisir de retaper la balle ensemble.