Rafael Nadal terrasse Stefanos Tsitsipas et décroche son 12e titre à Barcelone au terme d’une superbe finale

Le roi de la terre battue affrontait l’une des plus belles promesses du tennis mondial en finale à Barcelone (ATP 500) ce dimanche. Et c’est l’expérience de Rafael Nadal qui a fait la différence face à l’homme en forme Stefanos Tsitsipas, sous les yeux de chanceux spectateurs et au terme d’un grand match. L’Espagnol s’est imposé 6-4, 6-7 (6-8), 7-5 non sans mal et en plus de 3h30 de match. Grâce à cette victoire, "Rafa" retrouvera la place de numéro 2 mondial ce lundi au détriment de Daniil Medvedev. 

Après avoir souffert dans la première manche, Rafael Nadal s’est arraché pour malgré tout l’empocher sur un score de 6-4 en une heure de jeu. Le deuxième set ressemblait assez au premier, jusqu’au tie-break. Là, le jeune Grec est parvenu à se sortir du pétrin pour égaliser à un set partout (score du tie break 6-8). La manche décisive a été grandiose et c’est finalement l’Espagnol qui a pu tirer son épingle du jeu.


►►► À lire aussi : toute l'actualité tennis


"El Toro de Manacor" remporte son douzième titre à Barcelone. Nadal, que l’on a vu (par moments) à son meilleur niveau ce dimanche, semble avoir trouvé un joueur avec un sacré répondant sur terre battue. Et il est fort à parier que ces deux-là se tireront encore la bourre dans les mois à venir…

Nous vous proposons un "petit" résumé de cette rencontre. Attention, abus de superlatifs en vue.

Le résumé de la rencontre

Stefanos Tsitsipas déploie tout de suite son meilleur tennis, alors que Rafael Nadal met un petit peu de temps à entrer dans sa rencontre, alors que son service n’est toujours pas très assuré. Il est mis en difficulté sur presque toutes ses mises en jeu, ce qui lui complique fortement la tâche. Le Grec breake rapidement pour mener 2-1 puis 3-1. Il a ensuite plusieurs opportunités de s’envoler à 4-1... Mais l’Espagnol bataille pour réduire la marque et remporte finalement son jeu de service c’est 3-2. "Rafa" va devoir trouver son meilleur niveau pour battre ce Tsitsipas-là.

Le schéma en place depuis le début de rencontre continue. Stefanos est à l’initiative, il gère ses mises en jeu. Nadal peine au service et n’est pas à l’aise dans tous les échanges, il subit la majorité de ceux-ci. Mais l’Espagnol se bat et fait 4-3.

Fort de son expérience, Nadal ne panique pas, il devient plus agressif et se procure deux occasions de contre-breaker. La deuxième est la bonne 4-4. Cette rencontre est relancée… bien que Rafa continue à trembler sur sa mise en jeu. Au mental, il parvient à sauver de nouvelles balles de break pour mener 5-4.

Impressionnant, Nadal va littéralement chercher le set en étant hyperagressif sur le service de Tsitsipas. Deux balles de break et de set pour le Majorquain. La première suffit, 6-4. Un gros coup au moral du jeune grec qui a pourtant évolué à un très bon niveau mais l’expérience et le mental du roi de la terre battue ont parlé. Pas de quoi se décourager pourtant pour le 5e joueur mondial, qui vient de perdre son tout premier set sur l’ocre cette saison, il peut encore revenir dans cette rencontre.

Deuxième set

Comme en fin de première manche, on retrouve le Rafael Nadal que l’on a l’habitude de voir sur terre battue. Mais malheureusement pour lui, son point faible reste son service. Tsitsipas breake donc encore une fois rapidement pour faire 2-1, et puis 3-1. Nadal est meilleur à la retourne mais son adversaire sert nettement mieux que lui.

L’Espagnol ne lâche rien et se procure sa première balle de break du set, un très gros service du Grec le sauve une première fois. Tsitsipas efface une deuxième balle de 3-3 dans la foulée. Particulièrement en réussite au filet, Nadal s’offre une troisième opportunité, convertie cette fois, 3-3 confirmé. Nadal reprend légèrement le dessus mais on sent que cela peut basculer dans un sens comme dans l’autre à tout moment.

Mais Rafa semble au-dessus en cette fin de rencontre, il se procure deux balles de match sur le service de Tsitsipas. Toutes deux magnifiquement sauvées par ce dernier. Le cinquième joueur mondial a un joli sursaut et revient à 5-5. Il rend cette bataille d’autant plus belle.

Sur sa belle lancée, Stefanos obtient trois balles de break pour complètement inverser le cours de cette deuxième manche… Nadal se bat comme un beau diable, il sauve la première. Le Grec galvaude la deuxième. Encore une, moment très important dans cette rencontre. La troisième, Rafa la sauve avec brio. Les cartes sont rebattues et Nadal remporte le jeu. Nouvelle opportunité manquée pour le plus jeune des deux joueurs.

Les deux hommes se départageront au tie-break. Dans celui-ci c’est l’Espagnol qui prend la meilleure entame. Exemplaire, Stefanos Tsitsipas ne lâche rien, il revient à 4-4 et efface le mini-break. Il le réalise même à son tour. C’est 5-4, il sert et a l’occasion de revenir dans cette partie. Rafa sauve la première balle de set au terme d’un super échange. Le spectacle est au rendez-vous alors que celui a remporté onze fois ce tournoi égalise à 6 partout. Il commet alors une double faute pour offrir une nouvelle balle de set à Stefanos qui la convertit. Une manche partout.

Troisième set

Le début de cette manche décisive est marqué par du déchet de part et d’autre. Après plus de 2h30 de jeu, les deux hommes fatiguent un peu. Il va falloir garder le cap mentalement et physiquement pour l’emporter.

Si on prend la température sur les deux premiers jeux de service des deux hommes, Nadal semble un petit cran au-dessus. Mais on l’a vu à plusieurs reprises dans cette rencontre, tout peut rapidement basculer. Les joueurs le savent et prennent moins de risques. Ils veulent à tout prix conserver leur service, 2-2 sans la moindre balle de break et en 28 minutes de jeu…

Si les spectateurs commencent à enfiler un petit gilet alors que les gradins sont envahis par l’ombre, l’atmosphère devient suffocante sur le court tant le combat est serré. Malheur au perdant, comme on peut dire dans ces cas-là.

Rafael comme Stefanos peuvent compter sur leur service pour le moment dans ce set. Cette arme importante ne les lâche pas, 4-4 en un peu plus de 45 minutes. Ça sent le tie-break.

Mais finalement, le Grec obtient une balle de match sur le service de Rafa. Ce dernier la sauve mais ce n’est pas passé loin pour le plus jeune des deux joueurs. Nadal remporte finalement ce jeu si important, 5-5, le combat continue.

Stefanos commet alors une grosse faute, suivie d’une double-faute ce qui permet à Nadal de mener 15-30, puis 15-40 grâce à un sublime échange. On ne connaît pas encore le vainqueur de cet affrontement, mais quel régal pour les fans de tennis. Tsitsipas s’emploie alors pour sauver magistralement les deux premières balles de break. L’Espagnol s’en procure une troisième, encore sauvée courageusement au filet pas le Grec… Celui-ci sort ensuite le grand jeu pour s’offrir une balle de jeu. Mais en face de lui, l’ogre Nadal renvoie tout. 5-5, 40-40, encore. Avant une quatrième balle de break, cette fois convertie. 6-5 pour l’Espagnol qui va servir.

Tsitsipas semble un peu au bout de ce qu’il pouvait donner dans cette rencontre mais Nadal se montre fébrile au moment de conclure. Le Grec obtient alors une balle de contre-break… les rebondissements ne cesseront donc jamais dans ce match. La balle de break est sauvée. Il s’agit ne de plus trembler à présent.

Et l’Espagnol s’impose au terme d’une superbe bataille ! Sans doute pas la dernière entre ces deux-là…

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK