Murray se fait violence à Doha, Djokovic tranquille

Murray se fait violence à Doha, Djokovic tranquille
Murray se fait violence à Doha, Djokovic tranquille - © KARIM JAAFAR - AFP

Les N.1 et 2 mondiaux se sont qualifiés mercredi pour les quarts de finale du tournoi de Doha, mais si Andy Murray a dû batailler pour se sortir du piège autrichien Gerald Melzer, Novak Djokovic, le tenant du titre, s'est montré plus à l'aise contre l'Argentin Zeballos.

Alors que la foule applaudissait la large victoire du N.2 mondial contre Horacio Zeballos, 6-3, 6-4 en huitièmes de finale du tournoi qatari, l'Argentin a étonné tout le monde en demandant à son adversaire de lui accorder une photo souvenir, qu'il a prise avec son smartphone avant de quitter le court central.

"Faire un selfie, c'est la première fois que je vois ça dans ma carrière", a souri Djokovic après la rencontre, avant de saluer son adversaire: "Horacio, bien joué, très original !"

Le tenant du titre, redescendu depuis septembre à la 2e place mondiale derrière Murray, affrontera en quarts de finale le vétéran tchèque Radek Stepanek, 38 ans, avec en point de mire une finale où il pourrait retrouver son ancien dauphin, qui sera peut-être un peu plus entamé.

En effet, Murray a cravaché pour aligner une 26e victoire d'affilée, s'imposant 7-6 (8/6), 7-5 en 2 h 23 min. contre le gaucher autrichien Gerald Melzer, qui s'est battu jusqu'à la dernière minute, sauvant par exemple huit balles de premier set avant de lâcher la manche.

"J'ai été un peu chanceux de m'imposer", a déclaré l'Ecossais, qui affrontera l'Espagnol Nicolas Almagro (44e) en quarts. "Il a très bien joué, et a dominé de grandes parties du match. Aujourd'hui, c'est un exemple parfait de la profondeur du circuit masculin."

Le Français Jo-Wilfried Tsonga (12e) n'a pour sa part eu besoin que de 45 minutes pour étriller le fantasque Allemand Dustin Brown 6-1, 6-3, et rejoindre le Tchèque Tomas Berdych (10e) au prochain tour. La dernière affiche des quarts de finale opposera le Croate Ivo Karlovic à l'Espagnol Fernando Verdasco, respectivement 20e et 42e joueurs mondiaux.

AFP

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK