Malgré un Tsitsipas accrocheur, Goffin réussit sa rentrée sur terre à Monte-Carlo

David Goffin s’est imposé (7-6 (7/4), 7-5) ce mardi en début de soirée face au Grec Stefanos Tsitsipas (ATP 71) lors du deuxième tour du Masters 1000 de Monte-Carlo. Exempté du premier tour, le Belge, 10ème à l’ATP, n’a donc pas raté son premier match sur terre battue cette saison.

Dès les premiers échanges, Goffin se montre appliqué. Il faut toutefois attendre le cinquième jeu pour le voir réaliser le premier break de la rencontre et mener 3-2. Malheureusement, il perd déjà son service dans la foulée. Le Belge ne s’en laisse cependant pas conter et reprend la mise en jeu de son adversaire immédiatement. A 5-3 sur le service de Tsitsipas, le Liégeois obtient une balle de set mais le Grec ne baisse pas les bras et revient même à 5-5 en réalisant un break blanc. Le 71ème mondial est combatif et ne veut rien lâcher. Mais c’est finalement Goffin qui empoche la première manche au terme d’un tie-break bien maîtrisé (7-6 (7/4)).

Dans la seconde manche, le Belge se relâche et joue plus rapidement. Ses coups sont fluides et les jeux défilent. A 3-0 et 40-0 pour le Liégeois, alors qu’on pense que le match a définitivement basculé, Tsitsipas se reprend, sauve trois nouvelles balles de break, empoche le service de Goffin et revient à 3-3. Les débats sont disputés et tendus. Les deux joueurs tiennent leurs mises en jeu et se dirigent une nouvelle fois vers un tie-break. Mais à 6-5 pour le Belge, Tsitsipas craque quelque peu sur son service et laisse le 10ème mondial filer au troisième tour où il affrontera le vainqueur d’un duel hispanique entre Roberto Bautista-Agut (ATP 16) et Feliciano Lopez (ATP 30).

C’était la deuxième confrontation entre Goffin et Tsitsipas. Lors de la première, le Belge s'était incliné en quarts de finale du tournoi d'Anvers en octobre dernier (2-6, 7-6 (7/1), 7-6 (7/4)).

Blessé à l'œil à Rotterdam en février, le Liégeois a été tenu écarté des courts pendant un mois avant de faire sa rentrée au Masters 1000 de Miami fin mars. Pour son retour à la compétition, il avait été largement dominé (6-0, 6-1) par le Portugais Joao Sousa.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK