Les organisateurs du tournoi d'Anvers seront à Roland-Garros. Pour séduire...

David Goffin et Zizou Bergs à l'entraînement, sous la "Havenhuis" lors de la présentation du tournoi d'Anvers
David Goffin et Zizou Bergs à l'entraînement, sous la "Havenhuis" lors de la présentation du tournoi d'Anvers - © ERIC LALMAND - BELGA

Le tournoi masculin d'Anvers, l'European Open, aura lieu cette année du 15 au 22 octobre, à la Lotto Arena. Les noms de trois premiers participants ont été annoncés. Il s'agit des deux meilleurs joueurs belges, David Goffin et Steve Darcis, et du tenant du titre, le Français Richard Gasquet.
En 2016, David Goffin n'avait pas réussi à gagner "son" tournoi. Une nouvelle chance s'offrira à lui. "C'est une bonne nouvelle, cette deuxième édition, pour nous les joueurs. Le tournoi avait été très bien organisé, l'année dernière, et c'est avec plaisir que je donne mon avis, pour essayer d'encore améliorer l'organisation. Le feed-back des joueurs est important. Si jamais on se qualifie pour la finale de la Coupe Davis, en septembre, ça donnera encore plus envie aux gens de revenir nous voir pour le tournoi d'Anvers quelques semaines plus tard."
Ecoutez l'interview complète de David Goffin...

 

Les organisateurs du tournoi d'Anvers dévoileront petit à petit, au fil des prochaines semaines, et des prochains mois, le nom de leurs futures têtes d'affiche. S'ils ne le font pas encore, c'est parce que les négociations sont toujours en cours. Andy Hancock le confirme, elles ont commencé il y a plusieurs mois. "On essaye de faire aboutir à Pairs des discussions que nous avons en général entamées à l'Australian Open. Les joueurs que nous contactons disent s'ils sont intéressés ou pas, et on note le nom de ceux qui sont intéressés. A Roland-Garros, nous avons une meilleure idée du programme futur des joueurs. Et nous essayons de savoir si notre tournoi est toujours dans la ligne de mire de tel ou tel joueur".
Donc, se rendre à Roland-Garros est essentiel pour les organisateurs de l'European Open. "C'est là que nous allons finaliser la participation de 4, ou 5, ou 6 joueurs importants pour le tournoi. Nous contactons surtout les coaches et les agents des joueurs. Les négociations ne se passent pas directement avec les joueurs, qui sont en plein tournoi du Grand Chelem, et qui ont d'autres choses à faire..."
Andy Hancock, et les autres responsables du tournoi d'Anvers ne sont évidemment pas les seuls à tenter de finaliser des accords, pendant Roland-Garros. "Quand on va dans le players' lounge d'un tournoi, on peut discuter d'une manière relax et ouverte avec l'entourage d'un joueur. Il y a deux autres tournois ATP pendant la semaine d'Anvers, et leurs directeurs iront aussi à Roland-Garros, pour faire la même chose que nous. Il y a une petite concurrence qui joue, mais c'est le jeu."
Le tournoi anversois, malgré sa "jeunesse", a déjà réussi à se forger une belle réputation. L'équipe ne part pas à Paris en terrain conquis, mais pas "en terre inconnue" non plus. "Les joueurs ont entendu parler de notre épreuve. J'ai déjà eu des contacts avec 3 ou 4 joueurs qui ne sont pas venus l'année dernière, et qui m'ont dit qu'ils viendraient cette fois-ci, si leur programme le permettrait."
Il y a un joueur avec lequel le tournoi aura évidemment pas mal de contacts, c'est David Goffin. Il ne s'agit pas de le convaincre de venir, on sait déjà qu'il sera là. Mais il est le mieux placé pour expliquer aux organisateurs ce qu'il faut faire pour améliorer le confort des stars de la raquette, pendant la semaine de l'European Open. Andy Hancock sait à quel point il est important d'écouter les joueurs. "Quand nous croyons que quelque chose est bien, ce n'est finalement pas toujours ce que le joueur veut, au niveau de l'entrainement, ou de l'hôtel, du transport, de la nourriture. David, pour cela, il est vraiment bien, parce qu'il nous donne beaucoup d'explications. Et puis, il voit ce qui se fait dans les autres tournois."
Conclusion, on en saura plus, très bientôt, sur ceux qui seront présents à Anvers, en octobre. "On essaye de rester dans notre philosophie, qui est d'avoir 3 ou 4 joueurs du top 20. Cela veut dire qu'on a encore un peu de boulot, pour arriver à notre objectif."
Ecoutez l'interview complète d'Andy Hancock...

Les premiers tickets sont déjà en vente sur le site du tournoi d'Anvers: http://www.europeanopen.be/fr/

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK