Le padel ? Ca ressemble au tennis, mais ce n'est pas du tennis

Henri Leconte joue au padel
2 images
Henri Leconte joue au padel - © Tous droits réservés

Les qualifications pour les championnats du monde de padel auront lieu chez nous, à Gand (plus précisément à Gentbrugge), de ce vendredi à dimanche. Mais au fait, c'est quoi, le padel ?

Dans la famille des sports de raquette, il y en a un que l'on connaît sans doute moins bien que les autres, le padel. Un sport qui vient d'Amérique du Sud, qui n'a qu'une quarantaine d'années, mais qui est déjà numéro un en Argentine (il est devant le football, au pays de Lionel Messi). En Espagne, c'est le 2e sport national, derrière le football, mais devant le tennis. Incroyable mais vrai, chez Rafael Nadal, et beaucoup d'autres stars, on joue plus au padel qu'au tennis.

Le padel a des points communs avec le tennis. On joue des sets, et on compte les points de la même façon.

Mais il y a aussi pas mal de différences. Le court est plus petit; on joue forcément en double; la raquette n'a pas des cordages, mais des trous; et on sert à la cuillère. Et puis surtout, on utilise les murs, comme au squash.

En Belgique, le sport commence à se développer, mais on est encore très loin des millions de pratiquants que l'on retrouve en Amérique du Sud et en Espagne. Pour l'instant, il y a moins de 1000 licenciés à la Fédération. Mais les choses évoluent bien, estime Philippe Werts, le président de la Fédération Belge. "Il y a énormément de projets de nouveaux clubs de padel, et une dizaine de courts devraient être créés dans l'année."

Et donc, la Belgique accueille, ces prochains jours, les qualifications des championnats du monde. L'occasion, pour ceux qui aiment découvrir de nouvelles disciplines, de voir du padel "en vrai". L'entrée sera gratuite. 5 pays, dont la Belgique, se disputeront 3 places. Et dans l'équipe belge, il y a un joueur que tout le monde connaît... en tant que joueur de tennis. C'est Christophe Rochus.

Nombreux, sont d'ailleurs les anciens joueurs de tennis qui ont essayé le padel. Et qui l'ont adopté. Xavier Malisse en fait partie. Il jouera un match-exhibition, samedi, à Gand. "Moi j'adore... Et j'aimerais beaucoup que les gens découvrent le padel, parce que c'est un sport pour tous. Chacun peut jouer, quel que soit son niveau."

Il y a un autre ancien joueur de tennis qui est fou de padel, c'est Henri Leconte. L'ex-joueur français est devenu un véritable ambassadeur pour ce sport. Et il sera aussi présent à Gand, d'ailleurs. Il veut, lui aussi, faire connaître le padel, et l'aider à se développer. Et il a ouvert des clubs, dans le sud de la France. "Je pense que le padel est un plus par rapport au tennis. Et je trouve ça plus facile et plus ludique. L'apprentissage est rapide, et on peut très vite jouer en famille, par exemple. Et contrairement au squash, qui est un sport très violent, il n'y a aucun risque. On prend juste beaucoup de plaisir. Je suis vraiment tombé amoureux de ce sport. Et pour les plus de 50 ans, c'est extraordinaire..."

Fédération Belge de Padel :

http://www.padelbelgium.com/

Site internet d'Henri Leconte :

http://www.hlpadel.com/index.php/fr/

 

Christine Hanquet

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK