La tenante du titre Stephens éliminée en quarts à l'US Open

Sloane Stephens
Sloane Stephens - © Dubreuil Corinne/ABACA - Dubreuil Corinne/ABACA

La lauréate sortante ne conservera pas la couronne de l'US Open : le parcours de Sloane Stephens a pris fin en quarts de finale, mardi à New York. Il n'y a plus de joueuse du top 5 en course.

La reine a été détrônée. Stephens, sacrée à Flushing Meadows il y a un an, a chuté 6-2, 6-3 face à la 18e joueuse mondiale, Anastasija Sevastova. La Lettonne s'est mieux accommodée d'une nouvelle journée de chaleur accablante à New York que l'Américaine, en outre affaiblie par une sinusite.

Menée d'un set et d'un break (4-1), la N.3 mondiale s'est un temps mise en position de se relancer dans le match. Mais, revenue à 4-3, elle a perdu les trois jeux suivants après avoir failli à convertir plusieurs balles d'égalisation à 4 jeux partout.

"Mentalement, physiquement, je n'y étais pas. C'était une journée vraiment difficile. Et la chaleur n'a rien arrangé", a expliqué Stephens.

"C'était un match très physique, c'était difficile de jouer, il fait tellement chaud dans le stade", a confirmé Sevastova, tombeuse au tour précédent de la N.7 mondiale, l'Ukrainienne Elina Svitolina.

Battue au même stade du tournoi new-yorkais par Stephens il y a un an, la joueuse balte a fait d'une pierre deux coups : elle a pris sa revanche, et, à 28 ans, s'est qualifiée pour sa toute première demi-finale en Grand Chelem. Jusque-là, elle avait plafonné en quarts de finale deux fois, toutes à l'US Open (2016 et 2017).

Après l'élimination de Stephens, plus aucune joueuse du top 5 n'est en course à Flushing Meadows. Les quatre autres avaient disparu du tableau au mieux au troisième tour (Kerber et Kvitova). La N.1 mondiale Simona Halep s'était même fait surprendre d'entrée, la N.2 mondiale Caroline Wozniacki au deuxième.

Evanouie la perspective d'une demi-finale 100% "made in USA" : pour une place en finale, Sevastova défiera l'Américaine aux vingt-trois couronnes en Grand Chelem, Serena Williams, ou la N.8 mondiale, la Tchèque Karolina Pliskova, dernière survivante du top 10. Les deux joueuses s'affrontent en soirée sous les lumières du court Arthur-Ashe.

Et Pliskova ne compte pas y entrer en victime toute désignée : "Elle a un grand tennis, je le sais, mais moi aussi j'ai un grand tennis", a affirmé la Tchèque. "J'ai un bon service, j'ai des armes, aussi. J'ai le jeu pour la battre."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK