La paire Bemelmans-De Loore sortie au 1er tour à Anvers

Joris De Loore et Ruben Bemelmans
Joris De Loore et Ruben Bemelmans - © ERIC LALMAND - BELGA

Ruben Bemelmans (377ème mondial en double) et Joris De Loore (283ème mondial en double) se sont inclinés au premier tour de l'European Open, le tournoi de tennis d'Anvers. La paire belge, bénéficiaire d'une invitation des organisateurs, a été battue (6-2, 7-6 (7/3)) en 1 heure et 19 minutes par le duo composé du Mexicain Santiago Gonzalez et du Brésilien Marcelo Demoliner, respectivement 54ème et 67ème mondial en double.

"C'est une chance d'avoir reçu une invitation, on n'a pas souvent l'occasion de jouer ensemble, dit Joris De Loore. On forme une bonne équipe mais aujourd'hui on est tombés sur un duo qui joue souvent ensemble".

"Dans le double, chaque point est important, poursuit Ruben Bemelmans. On n'avait pas assez de variations au service dans le premier set. On s'est repris dans le deuxième set. C'était un très bon set, d'un bon niveau. On a eu quelques petites occasions qu'on n'a pas su saisir, et en double, il faut les saisir".

C'est surtout en Coupe Davis que Ruben Bemelmans et Joris De Loore jouent ensemble. Leur dernière association date d'ailleurs du match du 1er tour de Coupe Davis contre la Hongrie, début février à Liège.

Le Limbourgeois et le Flandrien avaient été associés pour la première fois face au Brésil en barrages du groupe mondial en septembre 2016 à Ostende. La paire belge s'était alors imposée en cinq sets (3-6, 7-6 (7/5), 4-6, 6-4 et 6-4) face aux Brésiliens Marcelo Melo et Bruno Soares, alors 3ème et 5ème mondial en double, assurant le maintien de la Belgique au sein du Groupe mondial.

La Belgique retrouvera le Brésil les 1er et 2 février prochains dans le cadre du tour de qualification pour la phase finale de la Coupe Davis new look. "Ça sera une rencontre complètement différente, dit Ruben Bemelmans. On doit s'attendre à quelque chose d'autre. Les Brésiliens joueront chez eux, sans doute sur terre battue, peut-être en altitude. On espère que David Goffin va jouer mais on ne sait jamais", conclut le Limbourgeois qui, comme De Loore, se dit "contre" le nouveau format de la Coupe Davis.

Le nouveau format de la Coupe Davis entrera en vigueur en 2019. Les douze vainqueurs des qualifications rejoindront les quatre demi-finalistes de l'édition 2018, à savoir la Croatie, la France, l'Espagne et les Etats-Unis, ainsi que la Grande-Bretagne et l'Argentine, qui ont reçu une invitation pour la phase finale qui se déroulera sur une semaine en novembre à Madrid.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK