Kim remporte l'Australian Open

Kim Clijsters
Kim Clijsters - © Belga/AFP

Kim Clijsters a remporté son premier Australian Open en écartant difficilement la Chinoise Li Na sur le score de 3/6, 6/3 et 6/3.

Après un départ tonitruant - elle a remporté les huit premiers points du match - Kim perdait le fil de son jeu. Un passage à vide qui permettait à Li Na de passer en tête (3-2). Plus agressive, efficace en revers, la Chinoise profitait aussi des imprécisions de Kim (un smash manqué, de mauvais choix sur quelques points importants) pour filer vers le gain du premier set. 6-3 en 38 minutes.

Les deux joueuses peinaient à remporter leur engagement. Li Na, pas stressée pour sa première finale de Grand Chelem - secouait la Belge qui s'accrochait jusqu'à 3-3 dans le 2e set. Le septième jeu de la manche allait constituer le tournant de la rencontre. Kimmeke réalisait le break pour mener 4-3 et mettait définitivement la main sur le match.

La Belge égalisait, d'abord, à une manche partout. Elle enfilait les deux premiers jeux de la dernière manche puis s'envolait à 4-1, avant de conclure après deux heures de match : 3-6, 6-3, 6-3.

Kim Clijsters s'adjuge un 4e Grand Chelem après ses 3 US Open en 2005, 2008 et 2010. Et surtout son premier Australian Open. Aussie Kim n'a jamais aussi bien porté son surnom.

Na Li: "Des choses très positives"

"Bien sûr que je retire des choses positives", a expliqué la 9e joueuse du monde. "Je pense avoir joué un très bon tennis. Elle a certes mieux joué que moi. Elle a plus d'expérience que moi en Grand Chelem. Après le premier set, je pensais encore avoir une chance car elle jouait plutôt la sécurité. Mais elle a changé un peu son jeu, est devenue plus agressive et j'étais un peu en retard sur ses balles. Après le match, une fois revenue aux vestiaires, je me suis dit que le tennis devrait ne se jouer qu'en un set (rires). Mais je suis fière de moi. (A propos des supporteurs chinois) Je ne sais pas ce qui s'est passé mais une fois que je suis arrivée en finale, il y avait beaucoup d'entraîneurs chinois. Bien sûr les fans veulent que je gagne, mais pendant le match, ils me disaient comment jouer. Je ne sais pas, peut-être étaient-ils trop excités."

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK