Goffin achète les droits de ses matches pour les diffuser sur Facebook

Après la Coupe Davis la semaine dernière, David Goffin entame aujourd'hui le tournoi de Montpellier. Il sera opposé à Gilles Simon à 19h. Une match que vous pourrez suivre sur la page Facebook du joueur, via votre téléphone portable, votre tablette ou votre PC à la maison.

Des matches de tennis sur les réseaux sociaux, c'est une nouvelle façon de consommer du sport. Une tendance qui risque de se généraliser dans les années à venir. La faute à ce qu’on appelle les "GAFA". "GAFA" pour Google, Amazon, Facebook et Apple.

Les géants du secteur informatique mondial et qui révolutionnent chaque jour un peu plus l'univers numérique et l'usage que nous avons de l'informatique.

Dans le cas de Goffin, c’est donc un de ses sponsors qui a acheté les droits de diffusion de ses rencontres pour ce tournoi de Montpelier, un ATP 250 (et uniquement pour celui-ci, pas question à ce stade de se positionner pour les Masters 500, les Masters1000 ou les Grands Chelems dont les droits appartiennent à d’autres diffuseurs, dont la RTBF qui diffuse Roland-Garros). Un sponsor qui a donc décidé de diffuser les matches sur la page Facebook du Liégeois, suivie par près de 125.000 personnes.

"Les sportifs sont désormais des marques, avec une image à gérer. Le monde de la publicité et du marketing a donc compris qu'il y avait un coup à jouer sur la récupération de ces droits, explique Damien van Achter, spécialiste des nouvelles technologies et des réseaux sociaux. C'est un coup marketing particulièrement saillant, il faut le remarquer. Parce que le numérique permet de cibler de façon très précise et on sait qu'une plateforme comme facebook se nourrit des données des utilisateurs pour pouvoir les cibler. C'est probablement ça qui a attiré le sponsor de David Goffin dans cette nouveauté."

Une grande opération marketing donc pour soigner l'image de Goffin et de son généreux sponsor mais aussi pour toucher des clients potentiels.

Karine Molinari, l'agent du joueur, se défend toutefois de toute démarche mercantile.

"C'est une grande première. L'idée, c'était de répondre à une demande puisque les fans belges ont très peu l'occasion de voir jouer David et on a voulu trouver des solutions pour répondre à cette demande. Celle-ci nous a paru innovante et moderne, c'est un coup d'essai, nous allons voir ce que ça donne. C'est une stratégie marketing oui mais il y a surtout envie de répondre à cette demande, permettre aux fans belges de voir David jouer au tennis. Mais comme c'est un coup d'essai, on ne peut pas véritablement parler de stratégie. On en mettra probablement une en place si cette expérience était riche et favorable."

La démarche de Goffin est innovante. Mais ce n'est pas pour autant une première dans le milieu. Twitter diffuse déjà des matches de WNBA, le basket américain version féminine, et des tournois de Golf. Alors qu'Amazon retransmet des matches de foot américain.

Avant, on consommait du sport à la télé et à la radio. Un jour, on risque bien de tout suivre sur Facebook, Twitter, Snapchat ou Instagram.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK